Attaques terroriste en Côte D’Ivoire…16 morts dont 4 touristes européens : 6 terroristes arrêtés

Des tirs nourris ont été entendus à Grand-Bassam, une ville non loin d’Abidjan. Il y aurait 16 morts, dont 2 militaires et 4 touristes européens, selon Reuters.

Une fusillade a éclaté en début d’après-midi dans un hôtel de Grand-Bassam, une station balnéaire située à quelques kilomètres d’Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire. La station est très prisée par les Occidentaux et les Ivoiriens qui se rendent à la plage le week-end. Seize personnes seraient mortes et, parmi elles, quatre seraient des touristes européens, selon l’agence Reuters, un bilan encore provisoire.

« Des tirs fournis ont été entendus dans la localité touristique », rapporte RFI qui relaie également le témoignage d’une personne sur place. « Un témoin évoque des coups de feu tirés par des armes de poing venant de la plage à proximité des nombreux hôtels du secteur. »

Eugène Kakou, un journaliste ivoirien présent sur place au moment de l’attaque : « On était au bord de l’eau quand il y a eu des coups de feu. Des gens ont dit au départ ce sont des pétards, des gens fêtent un anniversaire. Mais moi ayant fait l’armée, je sais ce que c’est. J’ai entendu les coups de feu, il devait être 12h45 ou 13h… Tout le monde a commencé à se sauver, moi je suis allé me planquer d’abord dans les toilettes, et puis ça tirait, ça tirait, très fort, ça ne devait pas être des mitraillettes, peut-être des pistolets, une vingtaine ou une trentaine de coups de feu. Quand je suis ressorti, une fille est arrivée elle était couverte de sang, elle disait ‘ils ont tué mon fiancé’ ».

Des véhicules militaires, transportant des mitrailleuses lourdes, et des chasseurs traditionnels dozo armés se dirigeaient également vers le lieu de la fusillade.

Ville historique et ancienne capitale de la Côte d’Ivoire sur la côte du Golfe de Guinée, Grand-Bassam abrite plusieurs hôtels fréquentés par une clientèle d’expatriés.