Attaques de Grand-Bassam : Hollande annonce la mort de 4 français

Le président de la République François Hollande a annoncé lundi 14 mars que quatre Français sont morts dans l’attaque de la station balnéaire de Grand-Bassam, en Côte d’Ivoire. Un bilan précédent mentionnait un Français tué parmi quatorze civils abattus. On ignore toutefois si le bilan global de l’attaque est lui aussi revu à la hausse.

Ce nouveau bilan a été annoncé sur le site de l’Elysée, qui précise que M. Hollande s’est entretenu lundi avec Alassane Ouattara, son homologue ivoirien.

Dimanche 13 mars, un groupe terroriste armé de kalachnikovs a pris d’assaut la plage de Grand-Bassam, à 40 kilomètres d’Abidjan. L’attaque terroriste a été revendiquée par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). Trois terroristes, et non six comme annoncé dans un premier temps, ont été tués.

Grand-Bassam, haut lieu du tourisme en Côte d’Ivoire, est un lieu de villégiature prisé de la communauté expatriée tout comme des Abidjanais. La Côte d’Ivoire se préparait à une attaque, après les attentats contre de grands hôtels de Bamako et de Ouagadougou en 2015.