Assassinat de Guéï : l’ex-Premier ministre Affi N’guessan entendu par la justice ivoirienne

L’ex-Premier ministre ivoirien Pascal Affi N’guessan a été entendu, mardi, par la justice ivoirienne dans le cadre du procès de l’assassinat du Général Robert Guéï, ancien chef de l’Etat et patron de la junte militaire qui a pris le pouvoir en 1999.

Premier ministre au moment des faits, M. Affi N’guessan a été entendu lors de l’audience du Général Robert Guéï assassiné lors du coup d’Etat raté du 19 septembre 2002 contre le régime du Président Laurent Gbagbo.

Ce coup d’Etat manqué s’était très vite mué en une rébellion armée qui a partionné le pays den deux avec le Nord tombé sous le contrôle de l’ex-Rébellion des Forces nouvelles et le Sud resté sous contrôle gouvernemental.

« J’ai été informé du décès de Boga Doudou (ministre de l’intérieur) et du Général. Je n’ai jamais dis que le Général Robert Guéï se rendait à la RTI (Radio télévision ivoirienne, service public) pour faire un coup d’Etat », a soutenu Pascal Affi N’guessan à la barre.

« Je n’avais pas d’éléments pour faire une telle déclaration », a poursuivi M. Affi, rappelant que le 18 septembre 2002 (veille des événements), il était à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne, pour animer une conférence.