Arabie Saoudite: La 99e personne décapitée en 2016; doit-on trembler pour Mbayang Diop?

Hassan al-Amri, reconnu coupable d’avoir poignardé à mort un autre Saoudien lors d’une dispute, a été exécuté à Al-Konfouda, dans la région à l’ouest de La Mecque, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur, à Ryad.

Selon Bbc Afrique, son exécution porte à 99 le nombre de personnes mises à mort en Arabie Saoudite depuis le début de l’année, selon un décompte de l’Agence France Presse.

Mardi, deux hommes ont été décapités au sabre.
Il s’agit de Mohammed Mokhtar, un Pakistanais mis à mort à Dammam, dans l’est du royaume, pour “trafic d’héroïne à grande échelle”, et Ali Assiri, un Saoudien exécuté pour meurtre, dans la région d’Assir, dans le sud.

Amnesty International s’était alarmé du nombre croissant d’exécutions en Arabie Saoudite, au début de l’année 2016.

La Sénégalaise Mbayang Diop détenue en Arabie Saoudite pour meurtre est tombée sur une mauvaise étoile. Vu ces chiffres alarmants ceux qui demandaient au Président Macky Sall de mener des démarches pour sa libération ont bien raison car l’heure est grave pour elle.