Amnesty International s’en fout de Boy Djinné…Il peut rester en Gambie

L’affaire Boy Djinné, Amnesty international n’y accorde aucune importance. Seydi Gassama, présentant le rapport 2015-2016 d’Amnesty sur la situation des droits de l’homme au Sénégal n’a pas voulu s’étendre sur cette affaire. « Si Yaya Jammeh veut garder Boy Djinné, c’est une bonne chose. Pour nous il ne faut même pas chercher à le faire venir au Sénégal », s’est-il contenté de dire. Le rapport, quant à lui, n’a souligné aucun changement par rapport au respect des droits humains chez Yaya Jammeh, En effet, le document a indiqué que des journalistes, des militants de partis d’opposition et des défenseurs des droits humains ont été arrêtés et placés en détention et certains ont été obligés de quitter le pays. Non sans évoquer la torture et les mauvais traitements qui sont devenus des pratiques répandues et habituelles au sein des forces de sécurité de la Nia notamment en début de détention.

1 Comment

  1. DEMANDER AUX ORGANISATIONS DE NON DROIT (MBODJ ET GASSAMA)D’ALLER CHERCHER BOY DJINE EN GAMBIE ,IL EST DANS DES CONDITION S DIFFICILES

Les commentaires sont fermés.