Alerte…Ça chauffe à la frontière entre l’Ethiopie et l’Erythrée

L’Erythrée accuse l’Ethiopie d’une attaque à sa frontière

L’Erythrée a accusé, lundi 13 juin, l’Ethiopie d’une attaque la veille « sur le front Tsorona », à sa frontière sud, a indiqué le ministère de l’information dans un communiqué. Les autorités d’Asmara n’ont toutefois pas apporté plus de précisions quant à l’ampleur des combats. L’information a été démentie par Addis-Abeba. « A notre connaissance, il n’y a pas d’affrontements », a expliqué Getachew Redda, le porte-parole du gouvernement éthiopien.

Lire aussi : Erythrée : dans l’enfer du totalitarisme

L’Erythrée a obtenu son indépendance de l’Ethiopie en 1991 après trois décennies de guerre. Un nouveau conflit l’a opposée à l’Ethiopie de 1998 à 2000. Mais les deux pays demeurent ennemis et leurs forces se surveillent de près le long de la frontière lourdement fortifiée.

Les deux voisins s’accusent mutuellement depuis longtemps d’attaques et de soutiens à des rebelles dans chaque pays. En février, l’Ethiopie avait accusé l’Erythrée d’être derrière des manifestations antigouvernementales qui avaient été violemment réprimées par Addis-Abeba.