Alain Claude Bilie By Nze : «le Gabon est une démocratie avec des lois»

Au Gabon, les affrontements se succèdent depuis l’annonce des résultats mercredi 31 août en fin de journée, à Libreville et à Port-Gentil. Selon les chiffres officiels, le président sortant Ali Bongo a remporté le scrutin avec 49,80% des suffrages juste devant l’ancien ministre, aujourd’hui opposant, Jean Ping qui a obtenu 48,23%. Le porte-parole de campagne de Ali Bongo Ondimba, Alain Claude Bilie By Nze, appelle à l’apaisement et dénonce « un plan qui a été préparé par monsieur Jean Ping et annoncé de longue date ».

Alain Claude Bilie By Nze : J’aimerais dire que nous avons tous intérêt à ce qu’il y ait de l’apaisement, parce que le Gabon n’est pas une dictature. Le Gabon est une démocratie avec des lois. S’il y a une contestation des résultats, il y a un contentieux qui peut être ouvert auprès de la Cour constitutionnelle. Pour ceux qui veulent le recomptage des voix, c’est auprès de la Cour que cela peut se faire.

Il s’agit là de la mise en œuvre d’un plan qui a été préparé par monsieur Jean Ping et annoncé de longue date ! Il avait indiqué qu’il ne reconnaîrait pas les résultats et qu’il appellerait les Gabonais à descendre dans la rue. C’est exactement ce qu’il a fait.

« On parle d’incendie de l’Assemblée nationale »

Ce sont des suspects qui ont été arrêtés cette nuit. On parle d’incendie de l’Assemblée nationale. C’est un symbole important pour un pays et cette assemblée ne siégeait pas, elle était en vacances.

Ensuite, il y a eu tentative de prendre d’assaut l’autre symbole, mais en même temps ils ont saccagé des chaînes de magasins, pillé et volé. C’est cela qui s’est produit cette nuit. Et lorsqu’il en est ainsi, le gouvernement a la responsabilité de protéger les biens et les personnes.