Afrique du Sud : le parquet fait de nouveau appel de la condamnation de Pistorius

Le parquet juge la condamnation à six ans de prison du champion paralympique trop clémente.

Le parquet sud-africain a annoncé jeudi son intention de saisir directement la Cour suprême d’appel du pays pour contester la condamnation à six ans de prison, qu’il juge trop clémente, infligée au champion paralympique Oscar Pistorius pour le meurtre de sa petite amie.

Condamné en appel. « J’ai été informé par les procureurs en charge du dossier qu’ils allaient saisir demain (vendredi) la Cour suprême d’appel », a déclaré le porte-parole du parquet, Luvuyo Mfaku. Au terme d’un procès qui a tenu en haleine toute l’Afrique du Sud, l’ancien athlète paralympique Oscar Pistorius a été condamné en juillet en appel à six ans de prison pour le meurtre de Reeva Steenkamp, tuée de quatre balles la nuit de la Saint-Valentin 2013.

Une peine « scandaleusement clémente ». Le procureur en charge du dossier, Gerrie Nel, avait qualifié cette condamnation de « scandaleusement clémente ». Conformément à la procédure pénale sud-africaine, il avait une première fois demandé de faire appel devant la Cour suprême en sollicitant la magistrate qui avait prononcé le verdict. Mais celle-ci, Thokozile Masipa, avait rejeté sa requête le mois dernier. « Je ne suis pas persuadée que cet appel ait une chance raisonnable de succès et qu’un autre tribunal puisse arriver à des conclusions différentes », avait-elle justifié.

En première instance, Oscar Pistorius, 29 ans, avait écopé de cinq ans de prison pour l' »homicide involontaire » de sa petite amie. Un verdict requalifié l’an dernier en « meurtre » par la Cour suprême, déjà après un appel du parquet. L’ancien athlète a commencé à purger sa peine