Afrique du Sud : Jacob Zuma « soutient » son ministre des finances

Le président sud-africain Jacob Zuma a déclaré le 25 août qu’il soutient le ministre des Finances, Pravin Gordhan, mais était impuissant pour arrêter une enquête de police en lui signalant une lutte prolongée qui pourrait bousculer davantage les marchés.

Avant d’être ministre, M. Gordhan a été à la tête du fisc sud-africain (SARS) de 1999 à 2009. Il est soupçonné d’y avoir couvert une entreprise d’espionnage d’hommes politiques, dont l’actuel président Jacob Zuma.

Le ministre des Finances a déclaré mercredi n’avoir rien fait de mal et n’a eu aucune obligation légale de répondre à la convocation de la police.

« Je n’ai aucune obligation légale de me présenter à cette convocation des Hawks [Faucons]. Je ne compte pas m’y présenter », a expliqué Pravin Gordhan dans un communiqué. « J’ai un travail à faire dans un environnement difficile pour servir l’Afrique du Sud du mieux que je peux. Laissez-moi faire mon travail. »