Affaire Thierry Tanoh, Ecobank a versé 12 millions de $

Le président du conseil d’administration du groupe Ecobank, Emmanuel Ikazoboh, a affirmé au cours de l’Assemblée générale de la banque, qui se tient aujourd’hui à Lomé, que l’ancien CEO d’Ecobank, l’Ivoirien Thierry Tanoh, a perçu quelque 12 millions de $ pour vider définitivement le contentieux judiciaire qui l’oppose au groupe Ecobank, dans le cadre de la plainte déposée auprès de la juridiction togolaise. Celle du tribunal d’Abidjan est en cours

Face aux deux procédures judiciaires, respectivement auprès des tribunaux de Lomé et d’Abidjan, le groupe Ecobank a décidé de verser, après jugement du tribunal de Lomé, à son ancien dirigeant, Thierry Tanoh, un gros chèque d’un montant de 12 millions de dollars. Ce chèque représente le montant du coût du licenciement de Thierry Tanoh pour les dommages de la séparation au forceps.
«Nous sommes en négociations avancées sur la plainte de Côte d’Ivoire. Nous laissons les choses évoluer», a confirmé le président du conseil. Le tribunal de Lomé a intimé au groupe Ecobank de payer. À défaut, des pénalités s’ajouteront sur la facture de la banque. Le conseil du groupe Ecobank a décidé de passer à la vitesse supérieure pour clore la page Thierry Tanoh et a payé la bagatelle de 12 millions de $ à son ancien représentant

lesafriques.com