Ado réduit les frais d’inscription aux concours administratifs

Le Mouvement ivoirien des droits humains (MIDH) a salué la décision du gouvernement de réduire les frais d’inscription aux concours administratifs, invitant dans la foulée à l’application effective de cette mesure.
Lors du Conseil des Ministres hebdomadaire du 16 mars dernier, le Gouvernement ivoirien a adopté une communication relative à l’organisation des concours administratifs au titre de l’année 2016. Cette communication indique que les frais d’inscription aux concours administratifs, au titre de l’année 2016 sont réduits de 10 000 frs et la préparation et l’organisation des concours sont déconcentrés au sein des Directions régionales de la Fonction publique et de la modernisation administrative.

« Le Mouvement Ivoirien des Droits Humains (MIDH), salue cette décision du Gouvernement et exprime ses félicitations au Ministre de la Fonction publique », stipule cette Organisation non gouvernementale de défense des droits de l’homme , soulignant que « cette mesure permet de garantir l’égalité de chances à tous les citoyens, en particulier aux plus démunis ».

Le MIDH invite à une « application effective » de cette décision par les pouvoirs publics et encourage le Gouvernement à « renforcer cette mesure en éliminant tous les faux frais », notamment ceux liés aux « nombreuses et coûteuses visites médicales » qui sont effectuées lors des phases d’inscription aux différents concours publics de même que les frais de cours préparatoires.