4 combattants de Boko Haram arrêtés dans un camp de réfugiés au Cameroun

Quatre personnes de nationalités nigérians ont été arrêtées dans le camp de réfugiés de Minawao à l’Extrême-nord du Cameroun, a appris APA dimanche de sources sécuritaires.
Selon des informations , les quatre combattants de Boko Haram ont été interpellés au cours d’un contrôle de routine, suite à la dénonciation d’un suspect.
Bien que l’identité des quatre présumés terroristes n’ait pas été révélée, le ministère camerounais de la Défense (MINDEF) qui a publié cette information, affirme que les quatre personnes ont affirmé avoir participé à des attaques au Cameroun.

Ces derniers auraient intégré le camp de réfugiés nigérian situé à Minawao lors d’une battue de l’armée camerounaise contre les terroristes, les quatre combattants s’étant réfugiés parmi des populations locales, avant de se présenter comme des réfugiés.

Une découverte qui devrait amener les autorités camerounaises à redoubler de vigilance, d’autant que ce n’est pas la première fois qu’on parle de la présence des terroristes dans les camps de réfugiés.

Il y a quelques jours, les forces de défense et de sécurité avaient confirmé que deux kamikazes qui s’étaient fait exploser à Maroua étaient partie de ce camp de réfugiés.