25 ans après le meurtre de sa femme enceinte, il tue ses enfants

Gregory Green a tué quatre enfants dans la banlieue de Detroit. Libre depuis 2008, il avait a passé 17 ans en prison pour avoir tué sa femme enceinte en 1991. « C’est difficile de répondre à un appel comme celui-ci. Nous, la police, ne sommes pas des robots, nous sommes humains. Cela va hanter certains officiers pendant très longtemps »: voilà comment le lieutenant Michael Krause a décrit à CBS la scène de crime sur laquelle il a dû intervenir. Mercredi dernier, un homme a appelé le secours, expliquant qu’il venait de tuer ses quatre enfants. Il a patiemment attendu qu’on vienne l’arrêter devant chez lui. Les deux petites filles étaient âgées de 4 et 5 ans.

Elles ont été asphyxiées au monoxyde de carbone dans une voiture. Les deux autres victimes, une fille et un garçon, étaient elles âgées de 17 et 19 ans. Elles ont été tuées par balles. Seule la mère, très grièvement blessée, a survécu. Elle est actuellement dans un état stable. Meurtre en 91, libre en 2008 L’auteur présumé est un certain Gregory Green, père des deux fillettes. La femme blessée serait la mère des quatre enfants. D’après les médias américains, elle avait demandé le divorce en août dernier, après une première tentative en 2013.

A l’époque, elle avait demandé une mesure de protection contre son mari. Elle a été jugée insuffisante, rapporte CBS. Remis en liberté conditionnelle en 2008, Gregory Green avait été condamné pour le meurtre de sa femme enceinte en 1991. Il a passé 17 ans en prison et sa demande de remise en liberté lui avait refusé à cinq reprises à cause de son absence de remords.