16 victimes dont au moins un mort dans un accident de la circulation sur l’autoroute Adjamé-Abobo

Un grave accident de la circulation a fait, mercredi soir, à l’entrée de la commune d’Abobo (Nord d’Abidjan) 16 victimes dont au moins un mort, a constaté sur place l’Agence de Presse Africaine.
Cet accident a impliqué un gros camion transportant du sable et un mini car de transport en commun communément appelé «Gbaka » , très utilisé à Abidjan, venant d’Adjamé pour Abobo. Le drame s’est produit au niveau de la station Total, située après l’Université Nangui Abrogoua(Ex-Abobo Adjamé) en face du château d’eau, quand le Gbaka a tenté de faire un dépassement à la « queue de poisson ».

Selon le bilan provisoire livré par les Sapeurs-pompiers militaires interrogés sur place au terme de l’intervention, l’on dénombre un mort et 16 blessés « graves » issus du Gkaka en épave. Cet incident a créé durant plusieurs heures un monstre embouteillage dans la zone.

Les accidents de la route occasionnent près de 600 morts et 13.000 blessés chaque année en Côte d’Ivoire où 94% de ces accidents sont dus à des facteurs humains (conducteurs ou usagers) et 6% sont imputables aux autres facteurs tels que le mauvais état des véhicules et du réseau routier.
Un atelier de deux jours sur la politique des transports urbains à Abidjan s’est achevé, mardi, dans la capitale économique ivoirienne. Il préconise la mise sur pied d’une autorité qui viendra renforcer le cadre institutionnel qui gouverne ce secteur baignant dans une anarchie.