Bob Marley fêté dans toutes les rues d’Abidjan

Les férus du reggae et du rastafarisme commémorent, mercredi, l’anniversaire de la mort de Bob Marley auteur-compositeur-interprète, chanteur jamaïcain, icône de cette musique, décédé il y a 35 ans.
La date du 11 février est le prétexte, chaque année pour rendre hommage à ce précurseur de cette musique de revendication. Robert Nesta Marley plus connu sous le pseudonyme de Bob Marley est mort le 11 février 1981 à Miami (États-Unis) après 36 ans de vie.
La capitale économique ivoirienne, Abidjan considérée comme la 3ème plaque mondiale du reggae après Kingston (Jamaïque) et Londres (Angleterre) où les sonorités de cette légende continuent d’être adulées, va à l’instar du monde entier commémore cette date à travers des spectacles dans de nombreux espaces dédiés au reggae, et des plages spéciales sur les antennes de plusieurs médias tant publics que privés. Bob Marley a vendu plus de 200 millions de disques à travers le monde.