Tambacounda : le Radi sensibilise les personnels de services de nettoyage des structures de santé

Pour une lutte efficace contre la maladie hémorragique à virus Ebola, le RADI Réseau Africain pour le Développement Intégré a initié une rencontre au centre de formation en santé de Tambacounda, avec les personnels de service de nettoyage des différentes structures de santé de la commune. Ainsi 50 d’entre eux ont eu droit à un atelier de suivi de recommandations pour l’adoption de mesures d’hygiène afin d’éviter ladite maladie. Il s’agit pour Mamadou Kanté point focal régional de l’ONG Radi, de « sensibiliser les personnels des postes de santé et autres centres à s’engager à continuer et à adopter les mesures d’hygiène pour une lutte efficace contre cette maladie redoutable », qui peut surgir à tout moment. Et donc pour des mesure d’accompagnement, un matériel d’hygiène a été distribué allant de détergents, savons, laves mains, poubelles, à corbeilles etc. la sensibilisation auprès de ces agents permettra faire face toutes sortes de maladies diarrhéiques ainsi que celles liées à la peau, ajoute Mr Kanté. A Madame Coly, Mabinta Sambou responsable du bureau régional de l’éducation et de la communication pour la santé, de souligner avec précision que ces agents qui travaillent dans le domaine de l’entretien des locaux dans ces structures de santé doivent être beaucoup sensibilisés. Eu égard « aux aspects liés aux infections nosocomiales surtout pour la maladie hémorragique à virus Ebola ». Et donc la rencontre pour elle permet de voir si les recommandations données pendant l’orientation de ces agents sont suivies. « C’est surtout le lavage systématique des mains à l’eau et au savon, c’est le port de gans pendant l’activité, c’est aussi l’utilisation d’antiseptique mais aussi la gestion des déchets au niveau de ces structures de santé. Si le lavage des mains n’est pas systématique, l’agent peut emporter une maladie contagieuse chez lui et contaminer sa famille. Si ces règles d’hygiène ne sont pas respectées, cela peut même créer un danger pour les malades ».

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com