Youssou Ndour face à une rébellion dans « Fekke ma ci bole »…Ils dénoncent l’alliance avec Macky Sall

La marmite bout à « Fekke ma ci bole ». Les jeunes de cette structure de Youssou Ndour, ministre-conseiller, dégoulinent de l’amertume de la trahison. « On ne comprend pas ! », peut-on lire dans un communiqué signé des jeunes de « Fekke ma ci bole » qui flagellent la tendance des leaders à les utiliser comme des mouchoirs le jour des grandes mobilisations. « Quand il y a manifestation où il faut, à tout prix, montrer qu’on a du monde derrière soi, les jeunes sont mis à contribution. Mais une fois que la clameur se tait, on nous abandonne », se révoltent les jeunes militants du mouvement de Youssou Ndour qui estiment que dans cette aventure, les jeunes ne sont là que pour chauffer la rue, mettre de la couleur et donner aux leaders les armes qui leur permettent de faire dans la dissuasion. Depuis l’accession de Macky Sall au pouvoir, se désole le communiqué, les jeunes de Fekke ma ci bole attendent d’être récompensés. « Il faut que cette longue attente cesse ! », martèlent les jeunes de Youssou Ndour qui disent ne plus accepter d’être mobilisés. Ils menacent aussi, dans le même communiqué, de ne pas assumer le bilan de Macky Sall en 2017. Une façon de dire que Macky risque de les perdre à la prochaine Présidentielle. Et comme pour faire dans l’alerte, les jeunes de « Fekke ma ci bole », annoncent une manifestation pour exprimer de vive voix leur colère contre Macky Sall et Youssou Ndour accusés de n’avoir pas rempli leur contrat. Pour les jeunes de « Fekke ma ci bole », Macky Sall les a oubliés.
Fait à Dakar, le 29 juin 2015
Mouvement des Jeunes de « Fekke ma ci bole »