Yoff fait la leçon à la République : « Nous sommes tous des Sénégalais…Ne versons pas dans la polémique »

Plusieurs personnalités politiques, religieuses et culturelles, entre autres, Abdoulaye Baldé, président de l’Union des centristes du Sunugaal (Ucs), Khalifa Sall, maire de Ndakaaru, Barthélémy Diaz, maire de Sicap Baobabs, Ibrahima Sène du Parti de l’indépendance et du travail (Pit), Abdoulaye Mactar Diop, Grand Serigne de Ndakaaru, mais aussi la délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, ont effectué le déplacement pour les besoins de la cérémonie de clôture du 135e anniversaire de l’Appel du Mahdi. Et comme dit le célèbre humoriste ivoirien Adama Dahico en pareille occasion: «C’est des rapports forcés, des rapports obligés voire même piégés. On rit ensemble comme des lycéens, mais chacun sait ce qu’il pense de l’autre». Cependant le porte-parole a invité les divers acteurs politiques à ne pas verser dans des considérations qui risquent de compromettre la cohésion de notre pays. «Sachez que l’intérêt du pays doit primer sur l’intérêt personnel. Le président de la République, le ministre, le député, le chef de parti, le paysan, nous sommes tous des citoyens, des Sénégalais tout court. Ne versons pas dans des polémiques qui souvent hypothèquent même nos relations», a recommandé Mouhamadou Lamine Lahi.