Wade-Pape Diop…Le rapprochement qui peut « tuer » Macky Sall…Ils vont le chasser en 2017

Pape Diop, le leader du Bokk Gis Gis a franchi hier le seuil du pavillon de l’avenue Maye à Versailles pour rendre une visite d’amitié et de reconnaissance mais surtout une visite politique au président du Front patriotique pour la défense de la république (Fpdr)…Et ça, le Palais ne peut pas le digérer…Le rapprochement entre Wade et Pape Diop signifierait a mort prématurée en 2017…Et pourquoi ?
Wade sur Pape Diop
Abdoulaye Wade n’a jamais douté de la fidélité et de la popularité de Pape Diop. Faire de quelqu’un la deuxième personnalité de l’Etat deux fois successivement, ce n’est pas rien…Car Pape Diop a été le président de l’Assemblée nationale puis du celui du Sénat. Et Wade sait aujourd’hui que Pape Diop a réussi avec le Bokk Gis Gis ce qu’aucun de ses anciens collaborateurs n’a accompli en dehors du PDS après seulement 3 ans de séparation. Ousmane Ngom, Idrissa Seck n’ont pas réussi la prouesse de Pape Diop après qu’ils aient quitté le PDS : se classer troisième aux législatives après la coalition Benno Bokk Yaakar et le PDS.
Et Wade sait aussi que Pape Diop est un politicien très structuré…De par ses entreprises et ses démarches. Et selon le site d’information Diaspora.fr, « Me Abdoulaye Wade a parié sur Pape Diop, le patron de Bokk Gis Gis, qui est selon lui, l’opposant le mieux placé pour battre Macky Sall à plate couture lors de la prochaine »…
Pape Diop sur Wade
Après avoir quitté le PDS, Pape Diop n’a jamais renié Wade dans sa carrière politique…
« Quelque fois, j’ai beaucoup de regrets parce que c’était mon supérieur, nous avons partagé beaucoup de choses pendant une trentaine d’années. Se séparer d’une telle personne n’est jamais une situation aisée. Je ne peux pas oublier Abdoulaye Wade d’autant plus qu’il m’a tout appris en politique. Et nous sommes fiers de ses réalisations dans ce pays. Tout n’a pas été rose dans son parcours, mais il a réussi beaucoup de belles choses inoubliables, comme l’autoroute qui, a été programmé pour la première fois en 1970 par Senghor…On aurait pu citer des réalisations de Wade dans tous les domaines. Dans l’enseignement, on a des lycées partout. On ne peut au réalisateur de telles œuvres réserver, entre autres sorts, l’exil, l’emprisonnement de son fils. C’est une situation que je déplore. »
Alliance Wade et Pape Diop
Abdoulaye Wade a toujours parlé des retrouvailles de la Grande famille libérale, la seule alternative pour revenir au pouvoir puisque Macky Sall s’était détourné du chemin des libéraux.
Et Pape Diop, lors d’une interview disait la même chose que son ancien mentor politique car il prônait « la constitution d’une force alternative crédible à même de proposer une offre politique digne de ce nom en vue d’imposer la cohabitation à Macky Sall à l’issue des législatives de juin 2017».
Pape Diop y a toujours cru. Et c’est dans cette perspective qu’il a rencontré Wade à Versailles hier. Et une grande alliance de l’opposition semble se dessiner pour « bouter » Macky hors du pouvoir. Mais cette alliance pour 2017 peut se faire à l’image de celle du FAL (Front pour l’Alternance) qui avait réussi à déboulonner Diouf et les 40 ans du Parti socialiste…Si Idrissa Seck du Rewmi et Baldé de l’UCS rejoignent Wade et Pape Diop…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com