Wade et Pape Diop se mettent d’accord sur la présidentielle de 2017…Un accord historique

Ils ont déjoué tous les plans des observateurs. Pour ceux qui pensaient que Wade avait un plan B pour remédier à la candidature de son fils Karim Wade, prisonnier politique de Macky Sall jusqu’en 2019, doivent refaire leur calcul politique.
Selon notre ARI (agent de renseignement infiltré), Abdoulaye Wade et Pape Diop ont trouvé un accord qui ressemble fort bien aux schémas politiques de 2000 et de 2012.
En 2000, le FAL (Front pour l’Alternance) avait opté pour les candidatures plurielles. Et celui du FAL qui sera au second tour devra être soutenu par tous les autres partis. Wade fut le candidat du FAL contre Abdou Diouf. Et il a gagné avec le soutien de tous les autres partis du FAL.
Macky adopte le même modèle en 2012. Benno Bokk Yaakar a copié le FAL de 2000. Macky fut au second tour contre Wade et l’a battu avec la coalition de l’opposition réunie dans le Benno Bokk Yaakar.
Et aujourd’hui, Wade et Pape Diop ont scellé l’accord du Front patriotique pour la défense de la république (FPDR)…Le candidat du FPDR qui serait au second tour sera impérativement soutenu par les autres membres du Front.
Et selon notre ARI, la rencontre prévue ce jour entre Wade et Pape Diop doit déboucher sur cet accord historique. Et selon notre ARI, Wade a même sorti un slogan : « chacun pour soi au premier tour et tous pour un au second tour »…
Le seul hic du front, c’est de revivre le syndrome du traitre « Djibo » qui peut tuer une coalition. Et Macky partira si aucun membre ne trahit.
Penda Sow pour xibaaru.com 

2 Comments

  1. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Cette strategie est classique et que les leaders le veulent ou pas, le peuple lui est toujours prêt à soutenir le mieux placé dans l’opposition. Ma préoccupation dans tout cela c’est, qui sera le candidat du pds au premier tours qu’en on sait que karim wade est définitivement éliminé de la course.

Les commentaires sont fermés.