Voici les kamikazes du pouvoir…Ils sont payés pour faire exploser le PDS et l’opposition au Sénégal

Les kamikazes n’existent pas uniquement au Japon et chez les terroristes extrémistes. Les kamikazes existent aussi chez les politiques. Et surtout dans la politique au Sénégal.
Les récents évènements politiques survenus au Sénégal plus précisément au Sénégal tirent leur source du conflit interne du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Ceux qui veulent réduire l’opposition parlementaire à sa plus simple expression sont ceux-là même qui veulent faire imploser le PDS qui est le principal parti d’opposition issu des urnes avec près de 35% des suffrages à la présidentielle de 2012.
Et ce sont eux les kamikazes. On les connaît. Ils ont été nourris à la source du PDS. Et maintenant ils s’abreuvent aux mamelles de la trahison destructrice. Ces Kamikazes en chef (nous citerons les patrons traitres) sont Modou Judas Diagne, Faou Thiam, Mamadou Lamine Kéita, Mamadou Hadji Cissé…Et ces frondeurs Kamikazes comptent sur les frustrés du PDS pour grossir leurs rangs.
Mais il y a des responsables du PDS qui n’osent pas afficher leur mécontentement mais qui soutiennent ces Kamikazes qui jettent des bombes dans le parti de Wade.
Et comme le vieux a abandonné momentanément le navire, les kamikazes avancent à visage découvert et bombardent le PDS. La preuve, ces Kamikazes ont réussi à semer le désordre au sein de l’hémicycle…Et comme pour narguer Gorgui, ils récupèrent le groupe parlementaire et revendiquent aujourd’hui, tout le parti.
Wade risque de se retrouver sans parti quand tous ces Kamikazes auront jeté toutes leurs bombes sur le PDS…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

2 Comments

  1. En principe on ne devait plus parler de Fada en ce qui concerne le PDS. Si j’ai bien compris, Fada n’est plus membre du PDS. Il a été exclu. Donc il doit créer son propre parti et faire comme Balde, Pape Diop, Idy, Maky etc… Le fait de continuer à se réclamer du PDS prouve bien qu’il n’a pas la carrure de ceux que je viens de citer. Quand on n’est pas d’accord avec la ligne d’un parti onle quitte. Si on a du courage. S’il veut singer les frondeurs du PS français il doit savoir qu’on est au Sénégal et non en France

Les commentaires sont fermés.