Visite du Président à l’UCAD : La violence a tué la com du Chef de l’état…Et Son entourage l’a trompé

Malgré les rapports des renseignements généraux et tous les autres échos qui venaient de l’université depuis l’annonce de sa visite, le Président de la République s’est rendu Vendredi à l’UCAD. Une sorte de « défiance » à de simples étudiants, sans armes, qui n’honore pas l’état. Depuis lors, la polémique est née et alimentée encore une fois par les tenants du pouvoir. Ils ont tenté de minimiser ou de nier les manifestations contre le chef de l’état avant de se décider à dire la vérité comme l’a fait le Ministre de l’enseignement supérieur Mary Teuw Niane. Il a essayé mais une expression a foutu en l’aire sa bonne foi. Le Ministre évoque le « manque d’éducation » des étudiants pour expliquer et condamner ce qui s’est passé. Ce passage du Président à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) a encore une fois mis à nu et remis en cause l’entourage du Président. Des soit disant politiciens qui ne maîtrisent absolument rien et ne savent pas réagir à des situations de ce genre. Tout le monde savait que des étudiants manifesteraient dès que le Président entrerait dans le périmètre de l’université ce qui devait rendre la tâche plus facile au service d’ordre. Malheureusement la confrontation a été nourrie en lieu et place d’une méthode beaucoup plus douce pour calmer les étudiants. Le Président Wade aurait demandé qu’on laisse les manifestants se rapprocher pour qu’ils disent les motifs de leur courroux et la fête aurait continué son cours normal comme s’il n’y avait pas de gens mécontents. Si on veut empêcher des frustrés de dire leur problème à la personne indiquée alors c’est les pousser à la révolte. Pourquoi vouloir à tout prix cacher au Président les problèmes que tout le monde connait déjà ? Le Président Sall a subi cette humiliation à cause des carences de ses conseillers politiques. Finalement, les étudiants manifestants ont réussi leur communication car les actions et les réalisations du Président Macky Sall et son gouvernement à l’UCAD ont été, depuis lors, reléguées au second plan. Personne n’en parle ou presque. Le débat est royalement orienté vers les manifestations anti Macky et c’est encore un échec de la communication du Président.
L.Badiane pour xibaaru.com

2 Comments

  1. Etre étudiant s’agit d’un métier provisoire car être étudiant, c’est un statut social provisoire de faire l’objet d’un apprentissage institutionnel et intellectuel. Le geste à l’honneur de la noblesse estudiantine et universitaire car le Président Macky Sall, un produit de l’UCA, ne devrait pas être accueilli par un comportement d’une bassesse inégalée. Il est tout à fait normal de constater le nombre d‘échecs et d’abandons, les taux continuant à augmenter quelles que soient les réformes entreprises parce que le civisme fait défaut chez les étudiants plus attirés par la politique que les études.

  2. Être étudiant s’agit d’un métier provisoire car être étudiant, c’est un statut social provisoire de faire l’objet d’un apprentissage institutionnel et intellectuel. Le geste à l’honneur de la noblesse estudiantine et universitaire car le Président Macky Sall, un produit de l’UCAD, ne devrait pas être accueilli par un comportement d’une bassesse inégalée. Il est tout à fait normal de constater le nombre d‘échecs et d’abandons, les taux continuant à augmenter quelles que soient les réformes entreprises parce que le civisme fait défaut chez les étudiants plus attirés par la politique que les études.

Les commentaires sont fermés.