Une pétition internationale pour la libération de Omar Sarr déposée à l’ONU…Signée par des partis politiques africains

La lutte pour la libération de Omar Sarr prend des proportions internationale. Cette fois le Secrétaire Général adjoint du PDS est défendu par des partis politiques africains et Sénégalais. Une pétition a été signée par plusieurs hauts responsables politiques africains et adressée à l’ONU, l’UA, l’UEMOA, l’OIF, Amnesty International, FIDH et Human Rights Watch
Une copie de cette lettre a été adressée à la rédaction de xibaaru qui vous la livre in extenso…

Pétition africaine pour a libération de Omar Sarr, député Sénégalais

Nous Présidents et Secrétaires généraux de Partis Politiques Sénégalais et africains, déclarons :
Rappel des faits : Monsieur Oumar Sarr, Honorable Député à l’Assemblée Nationale du Sénégal, opposant et Secrétaire général adjoint du Parti Démocratique Sénégalais, a été séquestré manu militari, arrêté arbitrairement puis incarcéré illégalement.

Face à cette situation liberticide mettant en danger la démocratie sénégalaise et ternissant l’image de l’Afrique, à travers cette pétition nous exigeons sa libération immédiate et sans condition afin que qu’il puisse regagner dans les plus brefs délais son domicile, sa famille biologique et politique.
Nous mettons en ligne cette Pétion afin qu’elle soit signée par les acteurs politiques sénégalais et africains pour qu’ils intercèdent auprès de Son Excellence, le Président Macky SALL afin de mettre un terme aux poursuites irrégulières en l’encontre de l’Honorable Député Oumar Sarr.
Nous informons l’opinion sénégalaise, africaine et internationale, que dans son soucis de préserver l’image de marque de la démocratie sénégalaise qui est un patrimoine commun africain, nous n’excluons pas d’organiser dans les prochains jours une marche pacifique à Dakar et dans plusieurs capitales africaines. Et, nous mandatons le Secrétaire général de la Ligue des Masses Monsieur Cheikh Sidiya DIOP et ses homologues sénégalais d’entreprendre toutes les démarches administratives afférentes à cette initiative auprès des autorités compétentes sénégalaises pour l’introduction d’une demande de marche pacifique dans la capitale sénégalaise.
Enfin, nous n’écartons pas la possibilité de saisir la Cour de Justice de la CEDEAO, la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples ainsi que la Cour Internationale de Justice.

Ampliations

-Son Excellence, Monsieur Ban KI-MOON, Secrétaire General de l’Organisation des Nations Unies.
-Son Excellence, Madame Nkosazana DLAMINI-ZUMA, Présidente de la Commission de l’Union Africaine.
-Son Excellence, Monsieur Kadré Désiré OUEDRAOGO, Président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.
-Son Excellence, Madame Mickaëlle JEAN, Secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie.
-Son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal.
-Monsieur Salil SHETTY, Secrétaire général d’Amnesty International.
– Me Abdol-Karim LAHIDJI, Président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme.
– Monsieur Kenneth ROTH, Executive Director, Human Rights Watch.
– Presse Nationale et Internationale.

Ont signé déjà signé :

Cheikh Sidiya DIOP, Secrétaire général de la Ligue des Masses.
Samba Kara NDIAYE, Président de Nouvelle Alliance Démocratique du Sénégal.
Abdoulaye Mamadou GUISSÉ, Secrétaire général du Mouvement Culturel pour le Salut du Sénégal/ Fulla ak Fayda.
Mbaye DIACK, Secrétaire général de l’Union des Forces Patriotiques Émergentes.
Ousmane FAYE, Secrétaire général National du Parti Social-Démocrate Rénovation Jant Bi.
El Hadj Idrissa TRAORE, Secrétaire général National du Parti D’Actions Salutaires pour le Travail, l’Emergence des Forces Africaines.
Malick Noël SECK, Secrétaire général du Front du Salut Public, Mom Sa Rew.
Sidy FALL, Coordonnateur du Parti MSU-France.
Papa Makhtar DIALLO, Président du Mouvement Citoyen les Indignés du Sénégal.
-Sheikh Sidia BAYO, Président du Conseil national pour la transition en Gambie.
Nelson François NDJADDER, Président des Forces Révolutionnaires et Démocratiques de Centrafrique.
Ngarledjy YORONGAR, Député, Président du Fédération, Action pour la République, Tchad.
Mahamat SALEH MAKKI, Député, Président du Parti pour l’Unité et la Reconstruction, Tchad.
-Blaise André MAGASSOUBA, Président du Parti Guinéen pour la Reforme et le Changement, Guinée.
Maitre Ali Saïd M’CHANGAMA, Député, Secrétaire général du Parti pour la Justice, Comores.
Docteur Stanislas Joseph NGOLO, Député, Président de l’Union Panafricaine pour la Démocratie et le Socialisme, Congo.
Jeanne Marie NGUEMA-EYEGUE, Députée, Présidente du Parti Démocrate Socialiste, Gabon.
Mohamed ould CHEIKH YASSIN, Sénateur, Président du Mouvement pour le Renouveau. Démocratique et le Développement, Mauritanie.
Houmed GABA, Député, Secrétaire général de l’Union pour le Salut National, Djibouti.
Pasteur Charles RUHUNZUMA, Député, Président du Parti Burundais pour la Démocratie, le Socialisme et le Progrès, BURUNDI.

1 Comment

  1. POURQUOI PAS LE PEUPLE SENEGALAIS , ILS ONT DECOUVERT VOS JEUX D’ENFANTS IMPOLIS .
    FOUGNOU WAKHE REK NGUENE DEM DI YAMBAR YAMBAR DI BOLE .VOUS RACOLTEZ TOUJOURS DU MEPRIS .
    DES OPPOSANTS INDIGNES ET QUI FONT APPEL A UN VIEUX DE 90 ANS POUR MENER LEUR BATTAILLE .
    VOUS N’IREZ PAS CHERCHER PAGANO CETTE FOIS CI .GNAK DIOM,GNAK FAYDA T GNAK FITT .
    COMMENT LE PDS PEUT NOMME COORDINATEUR UN THEORISIEN COMUNISTE QUI DIRIGE DES LIBERAUX .
    DIAMBAR DOUNE TEYELMA SAMAY DAL TENGA WAKH SAMA YAYE MANGUI KHEKH

Les commentaires sont fermés.