Une nouvelle fronde au PDS…Après Fada, c’est le plus fidèle lieutenant de Wade qui le trahit

« Farba Senghor et ses godillots attaquent le PDS »

Depuis la libération de Karim Wade, ancien ministre du ciel et de terre, il y’a comme un vent de révolte au sein du PDS (Parti Démocratique Sénégalais). On croyait qu’il n’y avait plus de frondeurs au PDS depuis le départ de Modou Diagne Fada. Mais c’est raté. Il existe toujours quelques brebis galeuses chez les militants libéraux.

Et cette fronde est portée par un ancien ministre, et pas des moindres, M. Farba Senghor.

En effet, depuis quelques temps, M. Senghor et ses amis, ont entamé une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux pour s’attaquer « matin, midi et soir » à la direction du PDS. Des mots très violents sont adressés à certains responsables libéraux. Certains internautes se demandent si Farba Senghor n’est pas un chômeur de luxe.

Pas une journée sans que les militants ne lisent des propos outranciers  signés par Farba Senghor lui-même à l’endroit de ses frères de part.

« Les enveloppes du palais »

Ce qui est paradoxal, c’est que le virulent responsable libéral, M. Senghor indique aux militants de ne pas s’attaquer à certains ministres du régime de Macky Sall. Reçoit-il des enveloppes comment certains le disent en off ? Il est le seul à apporter une réponse.

Une nouvelle karimiste inconnue sur le terrain

D’ailleurs, une nouvelle militante qui se dit « karimiste » a récemment  effectué une tournée dans le Sud (Fouladou, Kédougou, Sédhiou). Cette tournée d’après nos informations a été financée par un puissant ministre de Macky Sall. Cette nouvelle karimiste, a comme mentor M. Farba Senghor, elle sème la zizanie au sein des mouvements de soutiens à Karim Wade.

Le président d’un célèbre mouvement karimiste, contacté au téléphone nous souffle ceci : « cette dame est très dangereuse aussi bien pour le PDS que les mouvements de soutien, récemment elle a été tabassée à la permanence, elle profite de la libération de Karim pour créer un mouvement bidon avec l’aide du pouvoir et concurrencer les anciens mouvements jusque-là présents sur le terrain ».

Farba Senghor n’a une base politique solide. Et lui et ses amis passent leur journée sur « viber ou facebook ». D’ailleurs en France, un « Docteur » qui n’a pas encore de spécialité et dont le titre mérite une vérification approfondie, fait partie de ses soutiens.

Xibaaru vous fait une capture d’un des messages de M. Farba Senghor.

farba wade viber

Pape Sembène pour Xibaaru

Pape.sembene93@gmail.comda

1 Comment

  1. Ce que je viens de lire n’a rien de grave. Au contraire Farba a raison. Ce sont les mouvements karimiste qui ont fait l’essentiel du boulot pour libérer Karime. Ce sont eux qui sont allé se battre à l’ONU et partout. Il faut le reconnaître. Les leaders PDS n’ont aucune combattivité. Si c’était le PS on verra Barth et ses camardes se battre.

Les commentaires sont fermés.