Une lettre aux Khalifes généraux du Sénégal accuse Wally Seck…Il n’est pas Baye Fall, C’est un adepte de SATAN

Lettre aux Khalifes Généraux Confrériques du Sénégal
D’abord je prie pour que le Bon Dieu vous donne une longue vie et une santé de fer .
Je demande au Khalife Général des mourides mon marabout et à tous les autres Khalifes d’interdire aux artistes de chanter les marabouts dans des dancing ou autres !

Dire « kou sope Serigne Touba sa lokho sa kaw dans une soirée dansante » c’est un blasphème !
Kou sope Serigne Ababacar, kou sope dabakh, kou sope Serigne Fallou, kou sope Baye Niasse, sa lokho sa kaw ce sont des choses à bannir !
Na nou wakhanté deug !
Serigne Touba, El Hadji Malick, Limamoulaye, Baye Niasse n’ont jamais cautionné le péché alors agissaient pour que ces pratiques cessent. Des artistes comme Waly Seck qui porte de pantalon de femme, des sacs, qui chante des homosexuels comme Assane Koba, Omzo, etc se permet de dire publiquement que c’est un baye fall et c’est Serigne Touba son marabout. Il le chante à longueur de journée dans des dancing. Trop c’est trop, à force de se laisser aller nous risquons de votre le cas jeune Afrique se reproduire.
Arrêtons ces représentants de satan sur terre qui salissent le nom de nos saints !
Vous les petits fils de ces derniers les artistes utilisent les noms de vous grand père dans le but de se faire de l’argent et de légitimer la danse et la musique.
Exemple: Serigne Touba « fo woutt té fo louwoul » !

Modou NDIAYE