Un scandale de plusieurs milliards à la Caisse de dépôt (CDC)…Un milliardaire Sénégalais pompe l’Etat

Des milliards de la Caisse de Consignation et des dépôts disparaissent dans la Société d’Etude de Réalisation et de Construction (SERC) appartenant à un milliardaire sénégalais…

Dans le dernier rapport de la Cour des comptes, il est fait état au Chapitre II intitulé « CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS » de dysfonctionnement lié au cumul des fonctions de Directeur des Etudes, de la Stratégie et du Financement, de Directeur de l’Epargne et des Retraites, de Directeur des Opérations bancaires réglementées.

Le fait qu’une seule personne gère en même temps les volets financiers, stratégies et ordonnancement de la CDC manque de rationalité et constitue une source d’inefficacité dans le traitement des dossiers. Et c’est cette inefficacité qui a retardé le paiement des intérêts dus sur les dépôts POSTEFINANCES au Trésor ; Ainsi que le reversement du reliquat de 100 millions FCFA et des sommes dues au titre des exercices sub­séquents.

Mais le pire, c’est lorsque la Caisse de consignation et des dépôts réemploie les fonds reçus en rente sur l’Etat ou en garanties par l’Etat, en valeurs du Trésor, en prêts ou avances à des organismes publics ou privés

La caisse faisait des bénéfices sur l’achat des terrains jusqu’au jour où la caisse connait des désagréments à cause du rachat d’ »un terrain à un milliardaire sénégalais. Selon le rapport de la Cour des Comptes : « les projets immobiliers évalués à 20 879 675 663 FCFA, représentent plus de 95% des opérations d’investissement réalisés entre 2009 et 2012 avant d’enregistrer en 2013, une baisse de 9 096 000 000 FCFA consécutive à la cession à terme du terrain des Mamelles à la Société d’Etude de Réalisation et de Construction (SERC). »

Le milliardaire va vendre un terrain à la Caisse de dépôts (CDC) puis créer la société SERC qui va gérer ce terrain de la Caisse… Pourtant, il était plus rentable et moins risqué pour la CDC d’utiliser les différents segments de fructification des ressources visés que d’immo­biliser pendant plus de 4 ans, un patrimoine foncier non valorisé de 20 milliards FCFA.

Qui est ce milliardaire ?

Que s’est-il réellement passé ?

Pour le procureur n’arrête pas ce milliardaire ?

Un Scandale à suivre sur xibaaru.com

Penda Sow pour xibaaru.com