Un ministre et son chef de cabinet mentent à Macky Sall…Des mensonges et rien que des mensonges

Pourquoi Mame Mbaye Niang et son chef de Cabinet ne respectent pas le Sénégal ? Ils insultent les institutions du Sénégal…Et mentent au président de la république

Décidément l’état du Sénégal fait pitié. Voici un état qui est l’un des mieux structurés d’Afrique de par sa longue tradition d’expérience administrative et surtout de par ses grands commis de l’Etat qui ont fait prospérer le nom du Sénégal dans toutes les grandes institutions de renommée internationale. Et on peut en citer quelques-uns : Me Doudou Thiam, Jean Collin, Moussa Ngom, Cheikh Fall, Babacar Ndiaye, Moussa Touré, Abdou Diouf, Haguibou Soumaré…
Aujourd’hui, ce qui se passe au Sénégal est tellement grave que cela mérite d’être porté à l’attention du public…
Que se passe-t-il ?
Un site inconnu qui appartient à deux individus (un arabe vivant aux USA et un camerounais résidant en France) écrit un jour qu’un compte logé à la société général en France (boulevard Haussmann) aurait contenu la somme de 74 milliards gérés par Wade et Idrissa Seck.
A la suite de cette diffusion, L’Etat du Sénégal qui est censé être victime d’une extorsion de fonds de 74 milliards ne dit absolument rien. L’agent judiciaire de l’Etat qui est le seul habilité à porter plainte au nom de l’Etat, ne pipe aucun mot sur le dossier. C’est comme si les 74 milliards sont descendus du ciel pour entrer dans le compte de la Société général du Boulevard Haussmann.
Le ministre de Finances et son délégué chargé du Budget du Sénégal ne disent absolument rien.
Alors un jeune chef de cabinet, responsable politique se lève et demande des comptes à Idrissa Seck (il oublie Wade qui est hors-jeu pour la présidentielle de 2017). Donc il attaque le patron de Rewmi sur de l’argent que personne n’a déclaré perdu. Et pis, avec l’aval de son ministre, ce jeune chef de cabinet se rend à Paris pour porter plainte…Contre qui ? Et pourquoi ?
C’est un site de la place qui écrit : « Le Chef de Cabinet du ministre de la Jeunesse Abdoulaye Fall, est à Paris pour porter plainte auprès du parquet de Paris sur l’affaire des 74 milliards de francs qui serait à l’origine du différend entre Wade et Idrissa Seck. Abdoulaye Fall vient même d’être reçu au siège de Sherpa, du célèbre avocat Me William Bourdon à Paris, par ailleurs responsable du Programme Flux financiers illicites… »
Honte sur le Sénégal et ses institutions
Abdoulaye Fall va en France porter plainte au nom de qui ? Et contre qui ? Et il va rencontrer SHERPA qui est une association loi 1901 basée à Paris et créée en 2001 par Me William Bourdon qui est aussi l’avocat du Sénégal dans le dossier Karim Wade…
Sherpa est une simple association qui rassemble des juristes et des avocats venus de divers horizons, et qui travaille en étroite collaboration avec de nombreuses organisations de la société civile à travers le monde.
Le Chef de Cabinet du ministre la Jeunesse va voir une association française pour porter plainte contre Wade ou contre Idy pour faire la lumière sur de l’argent que l’Etat du Sénégal n’a jamais perdu…
Mais ce chef de cabinet engage le nom de l’Etat puisqu’il est en France avec un passeport diplomatique Sénégalais portant la mention « Chef de cabinet »…Donc il a été autorisé par son ministre de tutelle, Mame Mbaye Niang…
Arrêtons le ridicule ! Macky doit arrêter ces plaisantins qui ne font trainer le nom du Sénégal dans la boue. L’Etat du Sénégal peut porter plainte. Mais l’Etat a-t-il perdu 74 milliards ? Cette histoire ressemble bien à celle de Karim Wade…L’Etat n’a rien perdu mais on accuse Karim Wade de s’être enrichi illicitement. Et Karim a été accusé par les avocats de l’Etat du Sénégal qui n’a jamais perdu un seul milliard. C’est comme le « voleur qui vole dans le vide un bien qui n’existe pas »…
Ça suffit !
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

2 Comments

  1. Ils ont reçu pour consigne d’éteindre la bombe Diack-pot. Si cet extincteur (des 74 milliards) ne marche pas, ils vont en essayer un autre.

Les commentaires sont fermés.