Un maire APR veut libérer des voleurs de prison…Un des bandits est son propre neveu…

Le service départemental des Eaux et forêts de Vélingara a mené une opération coup de poing à médina-mary Cissé, contre les trafiquants de troncs d’arbres à destination de la Gambie, dans la nuit du lundi 2 au mardi 3 juin. Bilan de cette opération: 2 individus interpelés, au moins 4 charrettes chargées de tronc d’arbres et une moto ont été saisies.
Le maire de la commune de Kandia fait des pieds et mains auprès des eaux et forêts de Vélingara pour obtenir la libération des délinquants, dont l’un serait son propre neveux qui, aurait-il dit aux agents des eaux forets, « n’a rien fait ».

Rappelez-vous ce maire de Kandia. Il se nomme Malick Dia et est dans toutes les sauces. C’est lui le maire APR-AFP-APR, c’est-à-dire qu’il fait la valse de transhumance entre les deux partis au gré de ses humeurs. Ensuite il fait partie des maires dont les visas ont été refusés par le consulat de France pour documents douteux. Il était en compagnie des maires des communes rurales de Faroumba, Pakour et Néma ainsi que les adjoints aux maires de Saré Coly et Linkéring, tous du département de Vélingara qui souhaitaient se rendre en France sur invitation de leurs homologues.
Aujourd’hui c’est ce maire qui tente par tous les moyens de faire libérer des voleurs et trafiquants de troncs d’arbres des mains de nos vaillants agents des eaux et forêts.
Pour le moment, les eaux et forêts de Vélingara résiste à l’intervention du maire. Dans tous les cas, la hiérarchie de Kolda n’est pas prête à accepter de transiger. Elle tient à l’application de la loi, en envoyant à la prison les interpellés. C’est « tolérance zéro » dit-on encore du côté de la hiérarchie à Kolda où on ajoute qu’aucune autorité politique ne pourra faire arrêter la procédure judiciaire enclenchée.
Il faut signaler que le maire de Kandia s’est subitement rapproché du service des eaux forets de Vélingara où il a été aperçu à plusieurs reprises. Chercherait-il à les amadouer pour sortir ses voleurs de prison? La question reste posée.

A noter qu’il y a déjà quelques semaines, la gendarmerie de Vélingara avait mené une opération de coup poing au cours de laquelle, en 30 mn, elle a intercepté 15 charrettes qui transportaient des troncs d’arbres vers la Gambie.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com