Un enseignant remplit 4 cars de militants APR pour transhumer vers le Grand parti de Malick Gackou

L’APR de Koussanar dans le département de Tamba a beaucoup souffert lors du passage du GP (Grand parti) de Malick Gackou. Un enseignant APR a rempli 4 cars de militants pour aller rejoindre le tout nouveau parti de Gackou…Mais au finish, les camions sont retournés avec des militants toujours à l’APR et décidé à œuvrer pour Macky…Pourquoi ce revers ?
Correspondance de Sadio Soumaré de xibaaru.com
La tempête GP qui a commencé à dévaster les bases politiques de l’APR, de l’AFP et aussi du PDS à Tambacounda a créé la panique générale au sein de certaines instances politiques. Ainsi l’Alliance Pour la République de la coordination de Koussanar a été grandement secouée par Gackou en moins de 24heures. Une situation qui a fini de créer de l’insomnie dans cette contrée où des rencontres couche-tard ont vite été organisées par le coordonnateur de cette formation le Député Maire Mame Balla Lô, Mamadou Kassé, conseiller du Président de la République en urbanisme, l’Honorable Député Yaye Awa Diagne, responsable de femmes apéristes et Lala Sanghara, responsable des femmes de Koussanar. Ici la menace avait atteint le sommet quand on sait que c’est le responsable du réseau des enseignants apéristes de cette localité, Abdoulaye Sané qui avait rempli 4 cars de transport en commun pour rejoindre Gackou à Tambacounda. Une bombe vite déterrée après le meeting de Gackou par les responsables de la coordination qui avait pourtant sonné l’alerte eu égard à la léthargie constatée dans cette formation politique du Président Macky Sall à Tambacounda où la plupart des responsables politiques, qui ne cessent de bomber le torse pour se réclamer toujours être les rassembleurs, somnolent tranquillement à Dakar à plus de 640 km de la base. Ce qui du coup crée des frustrations comme ce fut le cas avec le jeune Abdoulaye Sané. C’est dire que le ciel apériste qui s’était assombri a poussé un grand ouf de soulagement car Mr Sané a accepté de revenir dans sa formation l’APR. Si alors une synergie d’actions n’est pas mise en place par l’ensemble des forces apéristes, les bases risquent de continuer à se vider.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com

1 Comment

  1. Mais xibaaru, cette léthargie dont vous reconnaissait le danger pour l’apr est un danger pour le pds aussi. Un parti qui ne bouge qu’à Dakar ne peut pas vivre. Depuis combien de temps le pds n’a pas bouger à koussanar cette localité dont vous avez parlé dans votre article ? Pourtant, xibaaru s’en est toujours pris à ceux qui ont dit réorganisons le pds, animons les bases, remplaçons ceux qui ne sont plus là à travers des renouvellements. On n’a le sentiment qu’à xibaaru, lorsqu’une vérité gêne les intérêts de Samuel Sarr, elle n’est plus uns vérité. Cela pose problème.

Les commentaires sont fermés.