Un conseiller de Macky frappe : « La marche de l’opposition est un aveu d’échec »

« La marche de Manko Wattu Senegàl est sans objet. »

Quand une opposition peine à avoir par le suffrage universel l’objectif recherché, alors elle se lance dans une campagne  d’intoxication et de propagande à but publicitaire. Les magnats de la télé et de la radio, adeptes de la politique_ séduction, regroupés dans Manko Wattu Sénégal où chaque leader est plus pressé que l’autre, reprennent encore une fois le chemin de la perdition. On aurait bien aimé voir d’ailleurs  cette opposition battre le macadam pour des raisons d’inflation, de dette publique, de croissance économique, de politique agricole, de santé, d’éducation,  infrastructures de base dans le monde rural, d’infrastructures routières, aéroportuaires, d’urbanisme , d’inondation , de coupures d’eau ou d’électricité mais rien de tout cela, puisque les réalisations du président Macky SALL dans ces domaines défient en quatre années seulement toutes les performances des régimes précédents et sont naturellement dignes d’éloges .Le simple exemple des réalisations du PUDC en une année montre à suffisance la qualité des politiques mises en place par le président Macky SAL. Outre l’incapacité à formuler une vision alternative au PSE, notre opposition inintelligente, immature et revancharde, s’agrippe sur les faux prétextes de recul démocratique et d’atteintes aux libertés publiques oubliant que le 20 mars dernier, le statut de l’opposition et de son chef, l’élargissement des droits des citoyens, la protection des ressources nationales sont inscrits en lettres d’or dans la constitution modifiée par voie référendaire. Notre modèle démocratique est certes perfectible mais elle garantit et organise de façon harmonieuse l’expression de toutes les libertés consacrées et qui sont élargies et renforcées sous le règne du président Macky Sall mais la liberté est aussi le droit de faire tout ce que les lois permettent pour reprendre l’expression de Montesquieu. Au-delà, on est dans l’anarchie et la République ne rime pas avec l’anarchie. Cette marche de l’opposition après le nouvel attelage Manko Wattu Sénégal est une opération marketing pour se rappeler au bon souvenir des sénégalais. Cette démarche pour contaminer l’atmosphère et vicié le débat, est encore une fois un aveu d’échec d’opposants face à la sérénité d’un pouvoir exclusivement concentré sur la réalisation de transformations sociales profitables à tous.
Cheikh Ndiaye Conseiller technique présidence de la République.