Thérèse Faye Diouf…La DG, Maire et leader des jeunes de l’APR qui n’honore pas Macky

Thérèse Faye Diouf, coordonnatrice de la Cojer et Directrice générale (DG) de la Case des Tout-petits et premier maire de la nouvelle commune de Diarrère situé dans le département de Fatick est une femme surprenante.
Cette dame, DG, Maire et coordonnatrice des jeunes du parti présidentiel parle certes un français courant mais écrit très mal…Et les fautes de cette dame reflètent la médiocrité des cadres qui entoure le chef de l’Etat.
Les ARI (agents de renseignements infiltrés) de xibaaru qui sont aux aguets et qui visitent régulièrement les réseaux sociaux sont tombés sur un post de dame Thérèse qui réagissait sur sa page facebook en réponse à un article du quotidien qui déclarait que « Des pays comme le Maroc, l’Afrique du Sud ou la Côte d’Ivoire ont voulu reconduire le maire de Dakar, Khalifa Sall, à la tête de la Cglua. Mais des maires apéristes ont voulu faire capoter l’initiative. »
Mais ce que Thérèse a écrit peut réveiller Senghor. Le président-poète va ressusciter pour réinventer une grammaire française propre à Thérèse…
Xibaaru a fait une copie d’écran de la publication du post de Thérèse…A vous de juger !

thérèse faye fautes 1

ARI de xibaaru

5 Comments

  1. Quand on a le président le plus de l’histoire du Sénégal on ne peut qu’avoir les cadres les nuls.

  2. Quand on a le président le plus nul de l’histoire du Sénégal on ne peut qu’avoir les cadres les plus nuls.

  3. Yène nak qu est ce que voius esperiez ?
    Y a qu à voir sa tronche de rat pour comprendre qu il ne puisse rien en sortir de bien.

  4. En soulignant des fautes, ce journal en commet davantage !
    Et si SENGHOR devrait en être ressuscité, je me demande qu’en serait-il de Molière avec les fautes de XIBAARU indignes d’une presse sérieuse?

  5. Perce, bella, Touré, même personnage.On te connaît suffisamment pour savoir qui se cache derrière ce personnage. Et c’est dommage que tu caches ta vraie personnalité. Aucune fierté d’être toi-meme…Tchim !

Les commentaires sont fermés.