Tamba : Pour une carte mémoire, il tue son ami…Il prend 10 ans de travaux forcés

La chambre criminelle de Tambacounda condamne Djibril Sow à 10 ans de travaux forcés. Il est reconnu coupable d’avoir tué Bocar Sow. Les faits remontent au 9 mars 2013 au village de Dialamakhan dans la commune de Dialacoto, département de Tambacounda. Bocar Sow a ainsi perdu la vie suite une banale affaire de disparition d’une carte mémoire de téléphone mobile. D’accusations en accusations, une altercation s’en est suivie entre les deux amis. Et l’inculpé qui a été giflé par la victime, lui poignarda mortellement au niveau du cœur. La défense plaide pour une excuse de provocation, des circonstances atténuantes et une disqualification des faits qui ont entrainé la mort de Bocar Sow. Le meurtrier Djibril Sow est marié et père de 6 enfants. Dans son réquisitoire, l’avocat général demande 20 ans de travaux forcés. En définitive, la chambre criminelle de Tambacounda prononce 10 ans de travaux forcés pour le mise en cause, Djibril Sow allias « Pétél ».
Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com