Le grand Parti exige l’arrestation d’Aliou Sall…

0
1484

Dans une sortie médiatique, relatée par la presse, le député Apr, l’Honorable Seydina Fall, alias « Bougazelli », coordonnateur de l’Alliance pour la République à Golf Sud «  accuse Aliou Sall, alias « Aliou Pétro-Gaz » de ne compter que sur le transfert de militants pour remporter les prochaines élections législatives… ». Refusant de lâcher les basques au maire de Guédiawaye, le député de l’Apr renchérit :  « ce dernier est en train de procéder à des achats de conscience. Dans la mesure où Aliou Sall achète des véhicules et distribue de l’argent à certains de ses compatriotes ».

Aveu ne pouvait être plus clair de la part d’un député Apériste, vis-à-vis de son camarade de parti. ! L’Aveu étant la reine des preuves, nous voudrions inviter qui de droit à procéder immédiatement, à l’arrestation de l’ami de Frank « Leundeume ». En ce moment où le Premier magistrat de la ville de Dakar, M. Khalifa Sall est embastillé pour, entre autres accusations, détournement de deniers publics, pourquoi laisse-t-on libre un maire d’une commune d’arrondissement de la banlieue « acheter des véhicules et distribuer de l’argent [qui pue du pétrole] à certains de ses compatriotes qui militent dans d’autres partis… » ?

D’où vient cet argent ?

L’on ne me dira surtout pas, que cela viendrait de son maigre salaire de maire ou même de conseiller d’ambassade qu’il fut ou de pigiste qu’il a été, auprès de quelques organes de la place ! Qu’est-ce qui donne au maire d’une commune d’arrondissement, le pouvoir de « caser » dans sa mairie, tout jeune militant d’un parti adverse qui accepterait de transhumer vers les prairies beige-marron, sans en informer le conseil municipal ?

Il y a dans ce pays des pratiques archaïques que l’on ne retrouve plus dans aucune république bananière. C’est pourquoi, le discours d’Aliou Pétro-Gaz, ne nous convainc plus notamment lors qu’il déclare que la différence entre lui et Karim Wade, c’est que ce dernier ne niait pas et que lui, nie de vouloir être président de l’Assemblée nationale !

L’ami de Frank « Leundeume » n’avait-il pas nié n’avoir aucun rapport avec Pétro-Tim, sino celui d’être un simple employé de la boîte ?

Quand il briguait la mairie de Guédiawaye, il ne nous avait pas dit qu’il allait ensuite faire main basse sur l’Association des Maires du Sénégal(AMS). Monsieur Sall, nous savons que l’appétit vient en mangeant…De votre piédestal de maire, vous voilà en train de briguer un poste de député et qui sait ce que nous réservent les lendemains d’un politicien qui se définit comme « n’étant pas un candidat ordinaire » ?

Vous nous renvoyez aux points du fameux référendum du 20 mars 2017 où l’opposition accusait le camp présidentiel d’avoir des visées sournoises. Ces soupçons sont plus que jamais d’actualité. Pour preuve : seuls les points qui arrangent le pouvoir sont aujourd’hui mis en œuvre. Tout le reste est rangé dans le casier des oubliettes. L’augmentation des membres du Conseil constitutionnel, le statut du chef de l’opposition, etc., sont mis sous le coude du chef de l’Etat…Pour l’affaire des homos, nos craintes se situaient toujours après le second mandat, mais jamais au cours d’un premier mandat, pour des raisons évidentes…

Encore une fois, les propos de l’honorable député Seydina Fall sont venus corroborer ce que nous avions toujours dénoncé : « Il y a de l’argent puant du pétrole, qui circule à Guédiawaye pour l’achat de consciences et le débauchage de militants… ». Nous savons aussi, qu’un tel procédé n’est jamais efficace, mais dans une gouvernance « sobre et vertueuse », il n’y a pas de place pour de telles pratiques malsaines.

Mamadou Bamba Ndiaye

Ancien Ministre des Affaires Religieuses

Militant du Grand Parti

 

 

Laisser un commentaire