Ndéné Ndiaye crache du venin sur le choix de Karim comme candidat mais dénonce son procès injuste

On ne sait pas s’il est jaloux ou non de Karim Wade mais cela en a tout l’air. Dans une conférence animée à l’Institut Africain de Management (IAM), l’ancien premier ministre Souleymane N’déné N’diaye est revenu sur le choix de Karim Wade comme candidat du PDS mais aussi sur son procès.
Parlant de son départ du PDS, Souleymane N’déné est revenu sur les conditions du choix du candidat devant représenter le parti aux prochaines élections.
Pour cela, il déclare : « je n’ai jamais été contre le choix sur Karim Wade, c’est la manière avec laquelle il a été choisi qui ne m’a pas plu. Au contraire, je l’ai soutenu et je le soutiens toujours contre le procès sur l’enrichissement illicite et je persiste et signe que ce procès n’est pas équitable ni juste. C’est pas sa personne qui est mise en cause, mais un mode de fonctionnement, une stratégie de dévolution monarchique familiale du PDS enclenchée depuis longtemps qu’Idrissa Seck n’a pas accepté, Macky Sall n’a pas accepté, que le président Pape Diop n’a pas accepté, Aïda M’bodj, Modou Diagne Fada entre autres… »
Pour revenir sur son départ, l’ancien PM souligne : « Je ne suis plus au PDS, mais je garde d’excellents rapports avec mes amis et camarades. Je me suis nourri de la pensée libérale et jamais je n’oublierai ce que le président Wade a fait pour nous et pour le Sénégal. »