Si Wade n’a pu faire plier Idy…Comment Macky le ferait-il ?

Le retour sur la scène politique du scandale des chantiers de Thiès a ravivé le débat après l’élargissement de Karim qui avait occupé le devant de la scène médiatique avec l’affaire d’enrichissement illicite pour laquelle il a été condamné à 6 ans de prison assortie d’une amende record de 138 milliards CFA.

Et maintenant on ne parle plus de Karim Wade qui est en exil forcé à Doha au Qatar. C’est Idy qui est l’homme à abattre.

Mais ses partisans balaie d’un revers de la main ces actes considérés comme les derniers soubresauts due agonie politique.

Pour le Cadre de réflexion pour élire Idrissa Seck (Crei) dirigé par Dakha Kanté, les adversaires politiques de son mentor et les nombreuses accusations formulées contre lui, sont infondés : « « Si le fameux protocole de Rebeuss existait, la carrière politique d’Idrissa Seck serait brisée depuis longtemps et même avant l’arrivée de Macky Sall au pouvoir. Les libéraux, dans la bataille féroce qu’ils ont menée contre Idrissa Seck, auraient utilisé le soi-disant protocole, s’il existait, pour lui barrer définitivement la route et même l’empêcher de se présenter à la présidentielle de 2012».

Alors comment Macky ferait-il pour mettre Idy à genou ?

Le président Macky s’aventure là où des juristes avertis ont échoué. Comment Idy peut-il devenir coupable d’un fait classé et estampillé du cachet « NON-LIEU » ?

Il sera quasi impossible de voir Idy incarcéré et condamné pour des faits ayant bénéficié d’un non-lieu.

Penda Sow pour xibaaru.com

1 Comment

Les commentaires sont fermés.