Seydou Guèye, l’impopulaire de la Medina, l’agrégé en mensonge, tombe dans son propre piège

Je pense qu’il y a lieu de rafraichir la mémoire à ce Seydou Gueye sur le parcours de son mentor qu’il fait semblant d’ignorer. En voulant nous faire la morale, Seydou l’impopulaire de la Medina, le corrupteur kamikaze, l’agrégé en mensonge tombe dans son propre piège.
Dans quel monde vivent-ils ces gens de l’APR ou pensent-ils qu’ils sont les seuls à pouvoir lire les évènements et les placer dans leur contexte ? En tout état de cause leur manque de respect aux sénégalais ne fait que grossir à l’image de l’hippopotame du Palais. Ils se fatiguent dans une communication mensongère qui les éloigne chaque jour que Dieu fait de la population.
Si le philosophe dit : « connais-toi toi-même », un autre plus sage encore nous dit : « malgré tout ce que je sais, je ne sais rien » et pour vous, il ne devrait pas s’agir de sagesse mais d’accepter votre mauvaise foi et de savoir que vous n’êtes pas les seuls au monde.
En voulant écarter toute comparaison de votre forcing avec le ticket présidentiel du 23 juin, vous étalez toute votre peur et à juste raison parce que la dictature « Mackyllée » est de loin pire que le ticket présidentiel qui n’avait subi que l’interprétation de l’opposition d’alors qui dirige aujourd’hui ce pays.
La dévolution monarchique n’était qu’une simple invention pour bâtir une campagne à sang mais là encore, le PR Wade avait montré toute sa sagesse, son amour pour le pays, le respect qu’il voue à nos chefs religieux décidant ainsi de retirer tout bonnement le projet. Croyez-moi, si Macky-drianké subissait le même complot, en ce moment même on serait encore en guerre. Pour étayer mes propos, je vais revisiter le parcours de Macky-drianké à la tête du Sénégal.
« Les marabouts sont des citoyens ordinaires » à la place d’un « Bissimi Lahi Rahemani Rahimi » comme un bon musulman fut la première déclaration de Macky-drianké et il lançait ainsi son projet de société où les marabouts n’y compteront plus rien pour donner peut être libre cours au culte de sa personne, au règne de « l’absolu ».
Cheikh Bethio est ainsi mis en prison après un complot que seul un Etat peut monter et les ballons de sonde sont ainsi lancés, c’était pour voir comment les gens vont réagir vu la popularité qu’à Cheikh Bethio mais les disciples furent muets car l’accusation ne laissait apparaitre aucune faille et le test fut une réussite.
L’appétit commence à venir, la bouche salive et maintenant place à la poursuite, la persécution et il faut communiquer, beaucoup communiquer et toujours communiquer, mais là aussitôt le travail devient facile parce qu’ils l’avaient déjà commencé.
Karim Ministre du ciel et de la terre n’étonnera personne si on l’accuse de voleur mais vu qu’ils sont certains et convaincu que l’Inspection Générale d’Etat à juger correct sa gestion dans les différents Ministères, il fallait réactiver la CREI, cette cours creuse de répression valable seulement dans les pays dirigés par des dictateurs pour arriver à leur fin. Ils savaient toutefois qu’au finish et faudrait porter un peu d’argent à la maison et alors rien de mieux que d’y associer la famille Bourgi milliardaire bien avant la première alternance ainsi leurs biens sont confisqués pour mettre quelques choses sous leurs dents, la dictature est alors à son paroxysme…
Presque tous les responsables du PDS ont été entendus et beaucoup ont goûté à une garde à vue et ceux qui se sentaient coupables n’ont trouvé d’autres issus que de se ranger du côté du parti au pouvoir ce qui leurs a valu d’être lavé et déjà Macky pouvait mettre une autre brique qui consiste à décrisper l’atmosphère en légalisant publiquement la transhumance et bénéficié de l’arrivée de Djibo Ka et de Ousmane Ngom réservés comme roue de secours. Il ne faut cependant pas oublier qu’il a aussi mis un petit-fils de Serigne Touba en prison mais malgré sa persévérance, il a dû céder pour maintenant essayer avec la corruption…
Aujourd’hui, il ne restait qu’à achever le PDS en choisissant un traitre de métier qui fera le sale boulot à l’intérieur du PDS et Fada le vilain à remporter la palme d’or et le résultat est en face de nous.
Mon cher Seydou, on aura tout vu avec Macky-drianké qui nous fatigue comme pas possible, en trois ans seulement nous avons rejoint le cercle des 25 plus pauvres au monde.
Il doit y avoir dans ce pays PIRE QUE LE 23 JUIN pour sauvegarder le peu qui nous reste et essayer de repartir avec un autre sans oublié de porter notre drianké à Kédougou pour lui faire subir un régime alimentaire digne de ce nom.
C’est une question de vie ou de mort pour le PDS en particulier et l’opposition en général sans oublier notre démocratie qui risque de sombrer pour de bon.
Sénégalais sénégalaise, tous unis pour une noble cause !!!!!!!
saa kadior

2 Comments

  1. Merci Saa, pour ce rapide survol de tout ce qui a été et continu d’ être fomenté et perpétré par ces gens du pouvoir en seulement un peu plus de 3ans!!! Et si l’ on s’ amusait à approfondir… brrrrr; rien qu’ à y penser, peut donner des sueurs froides!
    E

Les commentaires sont fermés.