Scandale sur le nombre de bureaux de vote lors du Référendum…12.381 ou 13.594 ?

Le mardi 08 mars, le directeur général des élections (DGE), Tanor Thiendella Fall animait un point de presse aux côtés du Directeur de la formation et de la communication du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Bernard Casimir Cissé. Et c’est ce dernier qui affirmait ce jour-là que « les Sénégalais sont répartis dans 12.381 bureaux de vote et répondront le 20 mars par « Oui » ou par « Non » au projet de la réforme constitutionnelle déclinée en 15 points ». Voir le lien ci-dessous

http://www.sencms.com/news/Politique/organisation-du-referendum-la-situation-_n_176303.htm

Et le 23 mars, les résultats provisoires tombent. Et c’est le juge Demba Kandji, premier président de la Cour d’appel de Dakar qui les donne :  « 13594 bureaux de vote…Nombre de suffrages valablement exprimés : 2 millions 164 667. Taux de participation : 38,26%. Ont obtenu, le courant du OUI : 1 million 357 412 ; courant du NON: 807 255. »

https://www.youtube.com/watch?v=t4WUK-_V3Ns&feature=youtu.be

1213 bureaux de vote ?

Entre la déclaration de la direction Générale des élections et celle du juge Demba Kandji, il y a une grande différence sur le nombre de bureaux de vote. La Direction générale des élections avait annoncé 12.381 bureaux de vote. Et le juge demba annonce 13.594 bureaux de vote.

Il y a une différence de 1213 bureaux de vote. Quel fut exactement le nombre de bureaux de vote au Sénégal lors de ce référendum ?

La CENA (Commission électorale nationale autonome) qui supervise les élections au Sénégal est interpelée pour dire au peuple sénégalais combien dde bureau de vote y avait-il exactement lors de ce référendum ?

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

5 Comments

  1. TOUT LE MONDE SAIT QU’IL Y A EU DES FRAUDES MASSIVES.
    LE NON A GAGNÉ LARGEMENT PARTOUT. C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE LE FICHIER ÉLECTORAL N’A PAS ÉTÉ REMIS À L’OPPOSITION.
    LE VOL ÉTAIT PRÉMÉDITÉ, DE MÊME QUE LE POURCENTAGE FICTIF DE 62%.

  2. Depuis que Macky a fait du Wakh Wakheet, je n’accorde plus de crédit à ce regime. Tous des fieffés menteurs.

  3. C’était pareil en 2007… Aujourd’hui en 2016 c’est rebelote. Et notez bien que dans cette frustration d’après-vote, où sans compréhension logique, on voit des tendances réelles, physiques et évidentes, se retourner dans les résultats proclamés, le dénominateur commun c’est Macky Sall. En 2007, il était 1er ministre, après avoir été ministre de l’intérieur. Il est là en 2016, Président de la république. L’opposition ne doit pas laisser cette affaire comme celà. N’y-a-t-il pas un logiciel espion quelque part, à l’insu de tout le monde, sauf de ceux là, qui avant même le vote sont absolument certains de leur victoire. Il faut une enquête sérieuse sur ces retournements de situations. Sinon, en 2017, encore une fois, on dira que le djinns ont voté pour Macky Sall.

  4. ca fait presque 2 ans que je lecrivais sur net:
    je disais a lopposition si vous attendez a des elections libres et transparentes avec macky sall vous perdez davance. essayez davoir lensemble de bureaux de vote sur le terriroire nationale pour eviter les buraux fictifs. je my attendais ce sera la meme chose 2017 et en 2019. Tant que la crei est la. Macky n organisera jamis des elections libres et democratiques. parce que la prochaine crei lattend.

Les commentaires sont fermés.