Salaire minimum en Afrique, dans quels pays paie-t-on le mieux ? Découvrez le tableau !

Selon les pays on le nomme salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) ou Salaire national minimum  garanti (SNMG), Il s’agit en fait de la rémunération minimale des salariés fixée par les États.  Quels sont les pays d’Afrique francophone qui proposent les salaires minimums les plus élevés ?

Le top 3 des salaires minimums les plus élevés : Maroc, Guinée Équatoriale, Algérie

La notion de salaire minimum est un point récurrent de discussion entre les partenaires sociaux dans différents pays. En Afrique francophone notamment, l’organisation administrative s’inspirant fortement du modèle français, le salaire minimum a des incidences dans le calcul des salaires des agents de l’État et dans le calcul des pensions de retraite pour certains pays. La revalorisation du salaire minimum constitue de fait un point de revendication important des syndicats de l’administration publique lors de conflits sociaux.

L’analyse comparative des salaires minimums fixés dans les différents pays francophones d’Afrique montre que le Maroc est celui qui propose la rémunération minimale la plus élevée. En effet le royaume a un salaire minimum  fixé à 137 095 FCFA (209 €). La dernière revalorisation du SMIG intervenue le 1er juillet 2014 a permis de faire progresser le salaire minimum de 10%.

Le Maroc est suivi par la Guinée Équatoriale et l’Algérie qui proposent respectivement des salaires minimums de 128 000 FCFA (195 €) et 112 000 FCFA (171 €).

Un salaire minimum moyen de 62 358 FCFA en Afrique francophone

Le salaire minimum moyen des 18 pays d’Afrique francophone que nous avons consolidé s’élève à 62 358 FCFA (95 €). Les mouvements sociaux enregistrés dans certains pays comme le Gabon où le SMIG est à 80 000 FCFA (122 €) vont certainement conduire à des revalorisations.  Certains pays comme la Guinée Conakry ne disposent d’un salaire minimum que depuis 2013.

En Afrique francophone les 3 pays qui proposent les salaires minimums les moins élevés sont le Mali (31 047 FCFA), le Niger (30 047 FCFA) et la Mauritanie (30 000 FCFA).

L’existence d’un salaire minimum dans la majorité des pays d’Afrique ne doit pas faire oublier la prépondérance des emplois informels, non déclarés et pour lesquels des rémunérations en dessous du minimum légal sont régulièrement versées.

Ci-dessous l’intégralité de notre classement des pays d’Afrique francophone en fonction du salaire minimum versé :

smig afrique