Référendum…Pourquoi le « OUI » de Macky va l’emporter ? Les preuves d’une débâcle de l’opposition…

L’opposition parle…Macky travaille.
Depuis que la date du Référendum est connue, le président Macky Sall a lancé ses principaux lieutenants soutenir les débats sur les plateaux télés et radios. Mais en fin politicien, il a pris le soin de faire retourner à la base, tous ses porteurs de voix. Au moment où l’on parle d’un collège chargé de piloter la campagne pour le triomphe du Oui et qui sera composé de l’APR et de ses alliées de Benno Bokk Yaakar, le président Macky a déjà lancé sa propre campagne. Et il l’a montré hier lors du conseil des ministres : « Il convient dès lors, d’assurer la mobilisation des électeurs et le vote massif pour le ‘Oui’ lors du référendum du 20 mars 2016, qui constitue un rendez-vous historique pour notre démocratie et un tournant décisif de la vie de la nation » a dit le chef de l’Etat.

Le premier ministre  Mahammed Boun Abdallah Dionne, a lancé sa campagne à travers sa tribune: « Les raisons pour voter OUI » qui ont eu un écho favorable dans la classe politique sénégalaise.
Mor Ngom, le président des élus de l’APR vient de boucler une tournée dans les 45 départements du Sénégal
Le milliardaire Abdoulaye Sally Sall, maire de Nabadji Civol est en tournée dans Matam.
Le richissime DG du Port, Cheikh Kanté est à Fatick avec des motos Jakartas et des financements pour les femmes.
Le ministre Moustapha Diop, maire de Louga et ami des groupements de femmes, était à Fatick puis Kaolack.
Moustapha Cissé Lô est revenu d’Abuja pour se rendre directement dans sa base à Touba et Mbacké.
Mimi Touré occupe l’espace de Grand Yoff.
Benoît Sambou est à Ziguinchor de même que Doudou Ka…Ils sont déjà en campagne.
Le ministre Sidiki Kaba et le maire de Tamba Mame Balla Lô ont enterré la hache de guerre pour battre campagne pour le OUI.
Le ministre Abdoulaye Diouf Sarr et Pape Maël Diop, Dg des Aéroports du Sénégal (Ads) ont oublié leurs querelles pour s’unir autour de l’essentiel : le OUI.
Tous les grands porteurs de voix de l’APR sont sur le terrain en train de mobiliser en faveur du OUI…
Et L’opposition ?
Pendant ce temps, les opposants sont à Dakar en train de pérorer sur le pourquoi du référendum…Et pourtant ils savent bien que Macky ne reculera pas.
A part Idy qui fait un semblant de campagne dans la banlieue de Dakar et à Thiès, tous les autres opposants sont à Dakar ou absent du territoire.
Wade le leader du PDS est absent depuis longtemps du territoire. Et son fils-candidat, Karim est en prison. Omar Sarr, son adjoint est toujours à Dakar. Et pourtant il devait être à Dagana.
Pape Diop, le leader de Bokk Gis Gis était absent du territoire. Il vient juste de rentrer de Paris.
Abdoulaye Baldé est encore absent du territoire. Il est toujours à Paris.
Diop Decroix est à Dakar entre « Faram Facce » et « Amoul Nebbo ».
Et Khalifa Sall est encore dans son combat pour sa légitimité au PS. Il fait une campagne médiatique via son mouvement « And Dollel Khalifa ».
La gauche est divisée. La LD tergiverse. Le MSU adhère au OUI.
Et la société civile entre le OUI et le NON…Mais toujours à Dakar.
Alors comment cette opposition peut-elle porter le combat du « NON » ?
On ne gagne pas un référendum en squattant les rédactions des groupes de presse à Dakar. Macky l’a compris et à une longueur d’avance sur ses opposants…Comme il l’avait fait lors de la présidentielle de 2012.
Penda Sow pour xibaaru.com

5 Comments

  1. Bref, les preuves de la victoire du OUI, donc, sont qu’ils ont lancé leur campagne.
    La preuve de la victoire du NON sont que Macky propose de rencontrer l’opposition, il a laissé ses partisans parler de report, il laissé passer l’information qu’il retire l’intangibilité de la laïcité. Vrai ou pas, cela voudra dire qu’il a reculé ou qu’il manipule. Et dans les deux cas cela veut dire que la campagne qu’ils ont lancé qui assurerait de la victoire du OUI ne leur suffit pas, et qu’il leur faut y ajouter des reniements ou des manœuvres mensongers.
    Or le Sénégal entier sait, aujourd’hui, que quand Macky Sall est sûr d’une victoire contre l’opposition, dans laquelle se trouve Wade, il ne reculera, ni ne concédera absolument rien du tout, il n’offrira jamais une occasion de dialogue, il les écrasera jusqu’à en faire une pâte lisse.
    Non, Macky Sall est très, très loin de croire à la victoire d’un OUI.

  2. MA CHERE PENDA SOW ,L’OPPOSITION NE SAIT PAS SUR QUOI FAIRE LA CAMPAGNE PEUT ETRE LES ENSEIGNANTS QUI SONT DEVENUS DES CAPITALISTES OU LE MOUVEMENT Y’A N’A MARRE QUI VEUT SE FAIRE UNE PEAU NEUVE APRES LE CAS DIACK ET D’AUTRES

Les commentaires sont fermés.