Qui veut « tuer » Lamine Diack ? Un grand complot de la France soutenue par des médias sénégalais

Lamine Diack est accusé de « corruption » par la justice française après 16 ans passés à la tête de Fédération internationale d’athlétisme (IAAF)…
Arrivé à la présidence l’IAAF en 1999 après le décès de l’Italien Primo Nébiolo, Lamine Diack a été réélu depuis 2001 sans discontinuité à la tête de l’instance dirigeante de l’athlétisme mondial qu’il a décidé de quitter en 2015…Et c’est lui-même qui a décidé de quitter pour laisser la succession.
Et deux mois après son départ volontaire de la tête de l’IAAF, il est accusé de corruption.

Les Faits
Selon les informations d’I-Télé, les deux hommes sont «soupçonnés d’avoir touché de l’argent de la part de la fédération d’athlétisme russe pour avoir caché des cas de dopage d’athlètes» locaux. L’AFP précise que Diack (82 ans) est accusé de corruption passive et de blanchiment aggravé. Il est, au même titre que Cissé (accusé seulement de corruption passive), sous contrôle judiciaire. Gabriel Dollé, médecin en charge de la lutte antidopage à l’IAAF jusqu’à la fin de l’année 2014, a en outre été placé en garde à vue mardi.
Le Comité international olympique (CIO) de son côté, a décidé de saisir sa commission d’éthique au sujet de Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) et membre honoraire du CIO, mis en examen mercredi pour corruption passive et blanchiment aggravé.
Les accusateurs
C’est la justice française…Et c’est aussi la presse française. La France s’acharne sur Lamine Diack. Et la presse sénégalaise suit comme des moutons de Panurge. On a vu à la Une de toutes les presses du Sénégal (sauf xibaaru), l’information sur l’humiliation infligée à notre compatriote Lamine Diack. Nos confrères ont tous repris l’info…Comme si ces actions étaient commanditées.
Après avoir essayé de salir en vain son fils Pape Massata Diack, les accusateurs ont cru bon de « tuer » avant l’heure, celui qui a pris sa retraite volontairement. La stratégie de destruction du fils de Lamine Diack n’ayant pas réussi parce que Pape Massata Diack a fait entrer une manne de 339 milliards de francs dans les caisses de l’IAAF en signant avec six sponsors et négocier des contrats d’agence et de télévisions.
Que reproche-t-on à Lamine Diack ?
Certains pays  dont nous tairons le nom, en veulent à mort à Lamine Diack. Et ils sont prêts à le salir, voire précipiter sa mort en l’humiliant : mise en examen pour corruption. Ce n’est pas aujourd’hui que la Grande Bretagne, la France, La Russie voire l’Australie convoitent la présidence de l’IAAF. Et depuis que Hamad Kalkaba Malboum, le président de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) avait déclaré que l’Afrique qui compte 54 fédérations membres sur les 212, n’avait pas de candidats, il revenait alors à l’Ukrainien Serguei Bubka et au Britannique Sebastien Coe de briguer la succession. Et c’est le britannique qui a gagné.
Alors pourquoi Lamine Diack est-il traîné dans la boue par la presse occidentale et la presse du Sénégal pour une succession réussie ?
Pour des cas de dopages sur des athlètes russes qui auraient été ignorés par l’IAAF…
Le média français, L’Equipe.fr, qui est moins suspicieuse sur le dopage dans le cyclisme français et le Tour de France, l’est beaucoup plus avec les fédérations d’athlétisme et les institutions de contrôle antidopage russes, kényanes, chinoises et jamaïcaines.
Car il y a plus de dopage en France que dans toutes les instances africaines, russes et chinoises. Et pourtant le site français qui bénéficie actuellement de contrats en or de la part de ces organisations, jette aujourd’hui l’anathème sur Lamine Diack…Et aucun média Sénégalais pour défendre Lamine Diack comme les journaux Français ont fait bloc derrière Platini après les accusations de Sepp Blatter. On ne peut rien reprocher à l’immaturité d’une certaine presse sénégalaise, mais on peut tout à fait dénoncer un acharnement de la France vis-à-vis de d’un compatriote émérite : Lamine Diack.
Maty Gaye pour xibaaru.com

2 Comments

  1. CETTE FOIS CI TOUS DEBUT POUR FORMER UN SEUL HOMME ,LE MONDE SPORTIF,LA SOCIETE CIVILE,LES ASSOCIATIONS,LES PARTIS POLITIQUES E TOUT BORD,LES MOUVEMENTS E SOUTIENS ET TOUTE PERSONNE PATRIOTE POUR SOUTENIR NOTRE FIERTE NATIONAL ET INTERNATIONAL .
    SOLIDARIETE,DIGNITE, FIERTE ET PATRIOTISME.

Les commentaires sont fermés.