Que fait l’opposition chez l’ambassadeur de France ?…Ce diplomate avait condamné Karim avant le verdict

Au Sénégal, les victimes aiment bien leur bourreau à l’image des libéraux transhumants qui file tout droit vers le Palais à la recherche de mil…
Serigne Mbacké Ndiaye a tracé et ouvert la voie des « mange-mil » mais il le fait intelligemment.
Modou Diagne Fada n’a pas mis de gant pour palper le mil avant de l’engloutir…Il l’a fait en défiant la direction de son parti.
L’on pensait que la déculottée allait s’arrêter là…Jusqu’à hier…
Mais cette fois-ci ce n’est pas un seul parti mais plusieurs partis de l’opposition qui se sont mis à genoux dans le bureau du plus grand bourreau de la démocratie sénégalaise…L’Ambassadeur de France à Dakar…
Invité de l’émission ‘’Grand Jury’’ de la Radio futurs médias (Rfm) du dimanche 8 mars 2015, l’ambassadeur de France au Sénégal, Jean-Félix Paganon a soutenu ce qui suit : « un non-lieu sur le procès de Karim Wade serait vraiment étonnant. Ce n’est pas un souhait, mais plutôt un sentiment. »
Et ce jour du 8 mars 2015, l’ambassadeur de la France au Sénégal a montré le parti pris de la France dans le dossier Karim Wade en déclarant : «la coopération judiciaire entre la France et le Sénégal a bien fonctionnée sur le dossier de Karim Wade…Et Je ne crois pas que des gens puissent soutenir Abdoulaye Wade qui manifeste son mécontentement suite à la condamnation de son fils»
Et c’est cet homme toubab qu’une « délégation du Cadre de Concertation de l’Opposition (C2O) a rencontré ce jour 14 décembre l’ambassadeur de France. » et selon le communiqué du C20 adressé à la rédaction de xibaaru « au cours de cette rencontre la délégation du C2O a abordé avec l’ambassadeur de France des questions relatives :
– Au fonctionnement des institutions de la république, notamment l’assemblée nationale ;
– Aux libertés publiques, notamment les manifestations pacifiques de l’opposition, les restrictions apportées à la liberté d’aller et de venir de certains responsables de partis, y compris de députés à l’assemblée nationale, et les arrestations et longues détentions sans jugement de responsables de partis d’opposition ;
– Au processus électoral

Et que croit l’opposition ? L’ambassadeur ne donnera aucune suite puisque c’est lui le bourreau de toutes ces exécutions : C’est la France qui a comploté pour le départ de Wade et c’est encore la France qui a comploté pour l’arrestation de Karim Wade…
Penda Sow pour xibaaru.com

2 Comments

  1. CHERE PENDA DES FOIS VOUS ETES PERTINENTE MAIS CETTE FOIS PERMETTEZ QUE J ATTIRE VOTRE ATTENTION SUR LE FAIT QU A L INSTARE DE LA PLUS PART DES PARTISANTS DE KARIM WADE N ONT PAS BIEN COMPRIS LES PROPOS DE L AMBASSADEUR PAGANON.EN FAIT SES PROPOS TENDAIENT A DISCREDITER LE PROCES DE KARIM .POUR LUI LA CREI ET LE DEROULEMT DU PROCES AVAIENT CONDAMNE DEJA KARIM

  2. LES PROPOS DE PAGANON TENDAIENT A DENONCER LE MANQQUE DE CREDIBILITE DE LA CREI QUI EST UNE MACHINE A LA QUELLE AUCUN PREVENU NE PEUT ECHAPPER.PENDA COMME CERTAINS DIMPATISANTS DE KARIM AVAIENT MAL INTERPRETE LES PROPOS DE L EMBASSADEUR MALGRE LES CLARIFICATION DE L AVOCAT DE KARIM WADE MTRE CLEDOR LY QUI AVAIT BIEN PRECISE QUE LES PROPOS DE PAGANON DISCULPAIENT KARIM WADE DONC ETAIENT EN SA FAVEUR

Les commentaires sont fermés.