Pourquoi tout le monde court à Rebeuss pour voir Karim Wade ? En prison jusqu’en 2019, que vaut-il ?

Marabouts, journalistes, leaders de l’opposition, sympathisants et citoyens, tous courent à Rebeuss, chaque lundi, pour rendre visite au prisonnier Karim Wade.
C’est normal…Il est le candidat déclaré du PDS à l’élection présidentielle de 2017. Mais le mystère reste entier : que peut apporter Karim Wade à toutes ces personnes si l’on est à peu près sûr que Macky ne le libèrera pas avant 2017 ?
Et pourquoi toutes ses visites à Karim Wade ? Que peut-il leur apporter ? Et quelles sont leurs motivations ?
Les marabouts à Rebeuss…
Si vous remarquez, tous ces marabouts ou maraboutons qui se rendent à Rebeuss ne sont pas des mange-mil de Palais. C’est pour dire qu’ils sont les laissés pour compte du Palais. Et tous ceux qui ont été oubliés dans le partage des enveloppes du Palais se retrouvent à Rebeuss. Il y a certains qui y sont par conviction. Mais la majorité va voir Karim pour attirer l’attention du Palais sur leur personne.
Les politiciens
Ce sont les seuls qui vont voir Karim pour une cause, la leur. Ils ne veulent pas être des mange-mil sinon ils auraient transhumé depuis longtemps. Ils jouent au jeu du « qui perd gagne ». Si Karim perd, ils sont gagnants car c’est leur souhait…Et si Karim gagne, ils sont aussi gagnants car ils vont participer au partage du gâteau.
Les enjeux
Si Pape Diop, le leader du Bokk Gis Gis va voir Karim, c’est dans un seul but : nouer une opposition crédible à Macky Sall. Mais les marabouts qui font des déclarations à chaque visite à Karim Wade ne sont plus dans leur rôle car ils attaquent au nom de Karim Wade. Et à juste raison.
Ils diront qu’ils vont voir Karim Wade en prison comme s’ils se rendaient dans un hôpital pour voir un malade.
Mais en réalité, Marabouts et journalistes vont voir Karim pour se faire un nom…
Les Karimistes vont voir Karim pour régler une bataille interne de positionnement de mouvements karimistes…Et ils se livrent une bataille à mort, ces mouvements karimistes.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

2 Comments

  1. Qui vivra verra. Xibaaru a fait une bonne analyse, Karim est encore en train de dormir. Il ne connait pas les sénégalais. Chacun vient le voir pour son objectif personnel. Aujourd’hui que Karim est définitivement emprisonné donc éliminé de la course pour la présidentielle, on voit Pape Diop, Malick Gackou et les autres accourir pour espérer bénéficier du soutien de Wade père et fils. C’est de bonne guerre mais Pape Diop a trahi le pds lorsque celui-ci avait le plus besoin de lui. Penser que les libéraux accepteraient une injonction de Wade à les voir se ranger derrière Pape Diop est un leurre. Quant à Gackou, il n’a aucun vécu politique et administratif qui pourrait justifier que les libéraux acceptent que Wade les range derrière Gackou. Avec tout ce que le pds a comme hommes, femmes et jeunes cadres d’expérience, je ne vois pas comment ils pourront se mettre derrière Gackou. Wade veut tuer tous les libéraux au profit de son fils mais s’il ne fait pas attention, ceux qu’il veut tuer mourrons mais son parti et son projet pour son fils mourrons aussi. Qui vivra verra.

Les commentaires sont fermés.