Pourquoi l’Etat s’acharne sur Samuel Amete Sarr ? De quoi Macky a peur ?…Le seul proche de Wade a être bloqué…

C’est un simple constat qui a permis à xibaaru de revenir sur les fameuses interdictions de sorties du territoire Sénégalais. Si le candidat du PDS à l’élection présidentielle, Karim Wade, fait peur à Macky Sall, le cas de Samuel Amete Sarr suscite beaucoup d’interrogations. Et xibaaru va vous montrer que Samuerl Sarr, celui se dit « Wadiste éternel », fait encore plus peur au régime de Macky Sall.
Le Constat
En novembre 2012, La Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite envoie aux police des frontières du Sénégal des interdictions de sortie du territoire concernant les personnes suivantes : Abdoulaye Baldé, El Hadji Ousmane Alioune Ngom, Madické Niang, Oumar Sarr, Samuel Amete Sarr et Karim Wade…Et 5 mois plus tard, le denier cité, à savoir Karim Wade est arrêté et mis en demeure.
Les 5 autres susmentionnés sont libres mais interdit de sortie du territoire. Mais contre toute attente, ils bénéficient d’une levée partielle de l’interdiction de sorite de territoire. Ousmane Ngom en France, Oumar Sarr en Afrique du Sud, Baldé en France, Madické en France…Et Samuel Sarr, nulle part…Il n’est plus sorti du territoire depuis la fameuse notre de la CREI aux polices des frontières. Et pourtant il n’est pas inquiété par une procédure d’enrichissement illicite comme l’est Baldé.
La loi du Macky
Baldé a été entendu par la CREI, son épouse itou. Et il est sorti du territoire plusieurs fois de suite. Madické est toujours à l’extérieur. Ousmane Ngom attend d’être invité pour aller se promener en France. Oumar Sarr est sortie une seule fois si l’on ne compte pas son coup de force en direction de la Mauritanie pour narguer le pouvoir.
Ils ont porté plainte au niveau de la Cour de justice de la CEDEAO, et ils ont eu raison comme le stipule cet arrêt de la Cour de Justice de la CEDEAO…Extrait :

cour de justice de la cedeao

La peur du Macky
Mais l’Etat du Sénégal n’en fait qu’à sa tête surtout sur le cas Samuel Sarr. Des sources proches de Samuel nous confient que « Samuel continue de travailler beaucoup mais se considère comme un grand chômeur vip de luxe ». Interdit de sortie, des « des gens viennent à Dakar pour le consulter à défaut de pouvoir s’envoler et tout dernièrement il a conseillé des ipp au Nigéria à partir de Dakar » nous dit un de ses conseillers.
Et malgré le bon air qu’il affiche, « Samuel a perdu beaucoup d’argent. Et des contrats de consultations dans le domaine de la finance, les euros bond, l’énergie et les infrastructures. Il a perdu aussi des contrats en or au Kazakhstan, en Argentine au Nigéria, au niger, en Afrique du Sud en Birmanie et en côte d’Ivoire…Samuel Sarr est un spécialiste des BOOT. Il a participé à des boots au Kenya, Tanzanie Nigéria. Et sur des ponts à péage comme celui de Kayes au Mali dans les années 96. Il a été propriétaire de la première centrale privée en IPP en Afrique de l’ouest avec Gampower en 1996 » ajoute son conseiller.
Penda Sow pour xibaaru.com