Pourquoi les Ministres et DG manquent de respect à Macky ? Pourquoi ses menaces ne font plus peur ?

Soit le Président Macky Sall manque de poigne, soit les hommes qu’il a nommés se foutent complément des tâches et responsabilités qu’il leur a confiées.
Depuis son élection en 2012, le Chef de l’Etat peine à asseoir son autorité. Il est exposé aux difficultés que vit le pays. Ses Ministres et DG sont loin de le couvrir et ne lui facilitent point la tâche sinon de la lui rendre plus difficile.
Manque d’eau à gauche, imbroglio à droite avec les coupures d’électricité, querelles dans le Gouvernent entre Ministres et Secrétaires d’Etat, injures à l’Assemblée Nationale dans la majorité, batailles de positionnement dans l’APR, malaise dans la justice, cacophonie dans la communication présidentielle. Autant de problèmes qui rendent le règne de Macky chaotique.
En trois ans de gestion du pouvoir, le constat est que le Président n’a pas pu suivre le rythme que lui impose le temps. Temps qui ne lui a pas donné le temps de réaliser ses ambitions.
Aucun homme du sérail n’a d’ailleurs pu convaincre dans le secteur qui lui est confié.
Le cas désastreux de la Senelec est là pour le justifier.
La Sénélec explique ces délestages par un problème dans leur réseau, en attendant les habitants qui subissent ce désagrément en cette période de chaleur, ne savent plus à quel saint se vouer.
Le président de la République avait fermement condamné les coupures d’eau et d’électricité. Macky Sall, qui s’exprimait le lundi 1er juin lors de la 12e session du conseil présidentiel de l’investissent (Cpi), avait soutenu que les coupures survenues dans le weekend n’étaient pas acceptables.
Toutefois, cet avertissement semble tomber dans l’oreille d’un cancre voire d’un connard du moins c’est ce qu’on peut constater car, les coupures sont de plus en plus récurrentes cette semaine
Pourtant le président de la République avait prévenu la Sénélec en ces termes : « les incidents notés la semaine dernière avec la Sénélec ont été très regrettables. Ce blackout de la Sénélec n’est pas acceptable. La Météo, le brouillard, oui, c’est trop facile… »
Macky Sall allant plus loin avait déclaré, « je serais extrêmement intransigeant sur cette question parce que je ne crois pas au fatalisme. Il faut que les gens soient rigoureux. C’est vrai qu’il y a des accidents qui peuvent arriver mais, il faut prendre des mesures alternatives ». Dès son retour de voyage, les populations espèrent vivement que le Chef de l’Etat règle définitivement ce problème car ce que fait le DG de la Senelec s’appelle du « je m’en foutisme de la souffrance des populations  »
Le Plan Sénégal Émergent est en train de devenir un  » Plan Sénégal Emmerdant  »
Sidy Niang pour xibaaru.com

1 Comment

Les commentaires sont fermés.