Pourquoi la République tourne autour de « l’oncle de Karim Wade »…? Que cherche cet homme intrigant ?

Lors du dîner entre Robert Bourgi, le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye, l’homme d’affaires et conseiller spécial du Président Diagna Ndiaye, il n’y avait pas que trois mousquetaires ou trois “zorro”, devrait-on dire. Il y avait aussi Baïdy Agne, le Président du Conseil national du Patronat. Il faut juste rappeler que le dîner a eu lieu le jeudi 14 mai dernier, dans un restaurant huppé du centre-ville. La discrétion qui a entouré cette rencontre à quatre entre l’avocat parisien, longtemps émissaire officieux de l’Elysée au temps de Nicolas Sarkozy, et deux proches de Macky Sall, laisse croire qu’un dossier sensible devait être évoqué. Actuellement en mésentente avec le président Abdoulaye Wade, ayant peu d’entrées auprès de l’entourage de Macky Sall, l’avocat parisien avait perdu « la cote » auprès des décideurs sénégalais dans le sillage de la fin du régime des Wade. Jadis proche de Karim Wade, les relations entre l’avocat Me Robert Bourgi et le prisonnier le plus célèbre de Rebeuss se sont ensuite dégradées. Qui ne se rappelle donc pas du fameux coup de fils du 23 juin 2011 pour solliciter une intervention française alors que des milliers de personnes manifestaient dans Dakar pour dire non à un projet de loi de Me Wade décidé à introduire la vice-présidence dans la Constitution ?
Enquête