Pour coupe et trafic de bois : quatre personnes écopent de six mois de prison ferme

Aliou Baldé, Boubacar Diallo, Mamadou Boiro et Samba Baldé sont condamnés à six mois de prison ferme par le tribunal départemental de Kolda. Et pour cause, ces quatre personnes sont interpellées puis mis aux arrêts pour coupe et trafic de bois dans la forêt de la commune de Badion, localité située dans le département de Médina Yoro Foulah. Ce département qui regorge des forêts denses, est devenu depuis lors le fief des trafiquants de bois. Ces prévenus arrêtés dans leurs œuvres par les éléments des Eaux et Forêts, comparaissaient devant le tribunal départemental. Ils sont tous poursuivis pour le délit de coupe illicite du bois de venne. Devant le juge, les prévenus ont reconnus les faits qui leurs sont reprochés. Et dans son réquisitoire, le procureur a relevé les dangers qui guettent les populations dans leur vie avec la destruction des forêts. Dangers qui ont pour noms : la sécheresse, le réchauffement climatique, la rareté des pluies, les faibles rendements agricoles, etc. Suffisant pour que ces quatre ennemis de la forêt écopent d’une peine de six mois d’emprisonnement ferme avec une amande allant de cinq cent mille à un million cinq cent mille francs pour préjudices causés. Un grand coup de tonnerre pour dissuader les autres trafiquants du bois tapis dans l’ombre.
El Hadj Maël Coly à Kolda pour xibaaru.com