Ousmanre Ngom remplace Mimi Touré a un poste stratégique au Palais…Vidéo

Attention à tous ceux ou celles qui voudraient s’attaquer à Macky Sall ou à sa politique. Dorénavant ils auront en face d’eux Me Ousmane Ngom devenu, depuis son ralliement au grenier du Palais comme « mange-mil » de classe exceptionnelle, le défenseur attitré du président de la république et de sa politique. Il a remplacé à ce poste Mimi Touré qui avait des compétences limitées.

Mimi Touré accélérait la cadence au niveau local et ne dépassait pas les limites du Sénégal. Ses activités de défense étaient faites intra-muros…Quand un politicien sénégalais s’en prenait à Macky, elle réagissait férocement. Ses armures protégeaient Macky et rien que Macky. Marème Faye Sall n’était pas dans ses plans…Et les attaques venant de l’extérieur étaient du ressort des affaires étrangères.

Et maintenant Macky a eu un répondeur capable de le défendre, de défendre Marème Faye Sall, et de défendre toutes les institutions de la République…Et c’est l’ancien ministre libérale Ousmane Ngom qui revient à la manœuvre…

Et dès sa prise de fonction hier lors de de l’inauguration du siège de son nouveau  mouvement LCK « Libéral Ca Kanam » à Dakar dans le quartier liberté 5 près du rond-point JVC, Ousmane Ngom a fait fort en s’attaquant à la première puissance du monde, les Etats unis qui avaient critiqué le système sécuritaire dans la lutte contre le terrorisme

«Nous n’avons pas de préoccupations majeures par rapport à la gestion de la sécurité globalement dans ce pays, parce que nous avons un dispositif institutionnel qui fonctionne très bien et il faut le renforcer et être vigilant….Au niveau africain au mondial on a confiance au Sénégal. Le weekend dernier, on a décidé de confier le comité paix et sécurité au Président du Sénégal. Cela montre que nous avons une sécurité fiable et des institutions fiables ». regardez la vidéo…

Et sur le plan interne, il défend Macky contre ceux qui disent que l’argent ne circule plus dans ce pays : « Les gens ont tendance à dire que le pays « dafa macky » (que l’argent ne circule pas). Mais personne n’a jamais vu l’argent circulait dans la rue. Pour que l’argent circule, il faut le travailler. Donc il faut réintroduire le culte du travail. »

Donc attention aux détracteurs de Macky, vous aurez un interlocuteur de taille si vous attaquez le palais…

Penda Sow pour xibaaru.com