Ndela Madior Diouf : « Mon objectif c’est d’être Présidente de la République du Sénégal »

Suite et fin de l’interview avec Ndela Madior Diouf

Ndela Madior Diouf, Présidente de la Réconciliation nationale pour l’unité africaine (Rnua) veut être la première femme à accéder à la magistrature suprême du pays. Elle veut être président du Sénégal en 2017 et est à cet effet la première femme à déclarer sa candidature…Elle se prononce aussi sur les transhumants et la question lancinante de la grève des enseignants qui risque de déboucher sur une année blanche…

Interview réalisée par Sidy Niang de xibaaru.com (fin)

Qu’avez-vous à dire sur la promesse faite par le président sur la réduction de son mandat de 7 à 5 ans ?

Le Président Macky SALL est un homme de parole. Au lendemain de sa victoire il avait tenu à préciser qu’il allait ramener le mandat de 7 ans imposé par Abdoulaye WADE en 2008 par voie législative à un mandat de 5 ans décidé par le peuple lors du référendum de 2001.

Une chose extrêmement facile à faire, il suffit d’abroger la loi de 2008 de Abdoulaye WADE qui a ramené à l’époque le mandat de 5 à 7 ans, c’est une chose très facile à faire, on n’a pas besoin d’une démission du président ni d’un référendum en 2016 pour rétablir la volonté du peuple lors du dernier référendum de 2001

Que pensez-vous de l’état qui veut ponctionner les salaires des enseignants ?

C’est tout à fait normal, si j’étais à sa place j’allais faire la même chose, tout travail mérite salaire, tout gréviste ne mérite aucun salaire.

L’état doit faire des efforts pour satisfaire les revendications des enseignants pour qu’ils soient à l’aise afin d’enseigner en toute tranquillité.
Les enseignants méritent d’être bien traités donc les deux (2) parties doivent faire des efforts pour l’éducation des élèves de l’enseignement public.

Que pensez-vous des transhumants politiques ?

Ils ont faim, c’est pourquoi ils transhument .le seul conseil que je peux donner aux hommes politiques sénégalais c’est qu’ils doivent tout faire pour avoir une qualification professionnelle et avoir une autonomie financière, ce qui leur permettra de garder leur dignité et de pas allez brouter ailleurs .quand on appartient à un parti politique en principe on y reste durant toute la vie , par contre, effectivement s’il ya des différents sérieux, les démissions sont prévues dans les statuts des partis et chaque militant doit beaucoup réfléchir avant d’adhérer dans un parti politique.
Certains hommes politiques sont attirés par la mouvance présidentielle à cause des faveurs financières mais on vit une époque où les présidents africains doivent s’entourer que de compétences quelle que soit leur appartenance politique pour l’intérêt de l’unité africaine

Pensez-vous être un jour Président de la République du Sénégal ?

Bien évidemment, j’y travaille depuis 1991, j’ai très tôt compris qu’il fallait être à la tête du pays pour avoir la main mise sur le trésor afin développer notre Sénégal qui est un magnifique pays. Il y’a tellement de compétences sénégalaises hommes et femmes qui peuvent être mise à contribution pour développer tous les secteurs : primaire, secondaire, tertiaire.

Mon objectif c’est d’être Présidente de la République du Sénégal, pour atteindre cet objectif évidement il faut travailler tous les jours sans relâche. J’adore mon pays et j’aimerai le diriger pour le développer….
Ndela Madior DIOUF Présidente de la république du Sénégal, incha allah, ça peut être en 2017 ou en 2022, si toute mon équipe installée au niveau des 602 collectivités locales, et au niveau de la diaspora travaille sérieusement .

Yes i can.

Quelle sont vos projets ?
Mais c’est évident, balisez une route qui va m’amener tout droit à la présidence tôt ou tard.

La balise sera composée que de projet de développement dans tous les secteurs économiques du pays

1 Comment

  1. Sincèrement, avec de telles interviews, vous insultez le peuple sénégalais qui a besoin d´une presse responsable et éducatrice. Notre cher pays est bourré d´intellectuels de classe internationale capables de nous présenter des projets de sociétés qui sont en mesure de contribuer à l´éveil des consciences et à l´émancipation totale de nos peuples. Contrairement à cette personne qui prend la politique pour un jeu.

    Est-ce pour le buzz que vous présentez à vos fidéles lectrices et lecteurs cette femme qui n´est même pas en mesure de gérer sa propre maisonette, à plus forte raison qu´une nation? Ce n´est vraiment pas surprenant que certains esprits malveillants qualifient nos peuples d´arrièrés, d´analphabétes et d´éternels enfants.

    RESPECTEZ-VOUS TOUT EN RESPECTANT VOS COMPATRIOTES EN LEURS OFFRANT DES INTERVIEWS QUI FONT PROGRESSER ET NON CE GENRE DE FARCE QUI NE SERT QU´A AMUSER LA GALLERIE.

Les commentaires sont fermés.