Nafi attaque Macky…L’APR réagit violemment et sort ses secrets

Débarquée de la tête de l’Office national de lutte contre la corruption et la fraude (Ofnac), le 25 juillet dernier, Nafi Ngom Keïta a décidé d’attaquer le décret présidentiel qui a mis fin à ses fonctions. Selon nos capteurs, elle a pris la ferme résolution de déposer un recours auprès de la Cour suprême pour abus de pouvoir. Ce qui serait un véritable «wax waxet» (dédit) de sa part. En effet, la désormais ex-boss de l’Ofnac avait annoncé, dans la lettre qu’elle avait balancé à Macky Sall et qui s’est retrouvée sur la place publique, qu’elle n’allait pas saisir ladite juridiction, arguant que son premier président, Mamadou Badio Camara, a refusé de se plier à l’exercice de la déclaration de patrimoine. Elle a donc décidé de défier Macky Sall. Seulement, Nafi Ngom Keïta doit bien surveiller ses arrières. Car son attitude de rébellion a fini d’indisposer certains membres de la galaxie l’APR qui ne comptent pas la laisser continuer à «défier ouvertement» la République et son président.

Ça balance !

Déjà qu’ils commencent à en balancer grave sur elle. «Nafi Ngom doit arrêter de se victimiser. Sa stratégie est vouée à l’échec. Les Sénégalais ne sont pas dupes. Elle n’est pas un modèle», dit un des pontes du pouvoir selon qui, «les gens doivent se poser certaines questions à propos d’elle». Il se demande : «Est-ce que Nafi Ngom a déclaré son patrimoine ? Pourquoi, en tant que haut fonctionnaire, elle fait fuiter une lettre qu’elle a adressée au Président ? Qui faisait fuiter les informations durant les procédures d’enquêtes de l’Ofnac ?» Après ces questions dont il attend réponse, notre interlocuteur accuse : «en outre, sa gestion à l’Ofnac a été une vraie catastrophe. C’était une gestion familiale et nébuleuse». Pis «le Pr Nzouankeu, qui la défend partout, était son Conseiller spécial», assènent nos interlocuteurs qui conseillent à Nafi Ngom de ne pas aller à l’escalade. Elle aurait joué un rôle dans la cooptation de son ex-époux à l’Inspection générale d’État (Ige). Elle serait la propriétaire de l’immeuble abritant l’Ofnac. Ses deux filles, sa belle-sœur et son beau-frère auraient être pistonnés pour être recrutés à la Mission permanente du Sénégal aux Nations Unies et au Consulat général à New York.

Nafi réplique

Selon un de ses proches balaie toutes ces accusations. Affirmant qu’elle a bien fait sa déclaration de patrimoine. Et que cet élan de transparence lui avait valu quelques critiques de la part d’autres membres de l’Ofnac qui ne souhaitaient pas se plier à un tel exercice.

 

2 Comments

  1. Sonko et Nafi Ngom Keita, même chose. Ils sont des grains de sables qui grippent le système Macky Sall. En cela, ils sont identiques à tous les opposants à Macky, mais avec une grande particularité.
    D’abord le Macky système est l’anti-république, l’anti-valeur. Mais, pour l’implantation du système au Sénégal, il a fallu deux choses:
    – Faire tomber le pouvoir précédent par les mêmes systèmes qui ont créé les révolutions de couleurs d’Asie et autre printemps arabes. C’est à dire les révolutions Facebook, avec des acteurs masqués du masque de démocrates – patriotes – désintéressés. Les révélations des financements de Diack par l’argent du dopage russe, ceux de Georges Soros démontrent le contraire.
    – Inverser la perception humaine de la république, et de la valeur en fabriquant des scandales mensongers qu’une certaine « justice » va cautionner pour que les anti-valeurs puissent conserver leur nature tout en étant perçu comme valeurs. Parce que la mentalité populaire les aurait perçu comme contraire de ce qu’ils dénonçaient. Et pour ce travail, Macky s’est armé de la presse des 100. La stratégie a été le déluge médiatique de faux, pour un lavage-bourrage de cerveau des sénégalais.
    Et c’est ici qu’apparaît la grosse particularité des Sonko et Nafi Ngom. La meute de Macky, sa presse des 100, est très efficace à court terme face à une masse populaire à moitié illettré. Parce que dans ce cas, il suffit des armes simples de la production (même du faux, et souvent) et la répétition. Mais face à des citoyens maîtrisant le domaine de compétence et qui refusent la corruption pour entrer dans les rangs, la nullité crasse de la meute de Macky s’affiche. Aucun, je dis bien aucun, des membres de la meute de Macky, aucun des milliers de chiens de garde qu’il peut installer face aux médias pour vociférer 24H/24 rien qu’en levant le petit doigt, ne peut répondre à l’argumentaire de Sonko ou de Nafi Ngom sans donner l’impression d’un bambin qui babille.
    Ils sont, donc, extrêmement efficaces, à court terme, face à des illettrés, face à des politiciens, pour rincer les cerveaux ou diaboliser, mais ils sont extrêmement nuls face à l’argumentaire scientifique, administrative ou juridique. Et aussi longtemps que durera le règne de Macky Sall, vous ne verrez jamais de démenti à cette vérité.

  2. C’est triste !
    Monsieur Sidy Ndour (ex DAGE du Ministère des Affaires Etrangères) a été coopté par decret en date du 24 Aout 2011 (sous le magistère de Wade) comme IGE avec 8 autres par les décrets 2011/1262 à 1270 du 24 août 2011. Ce sont des Hauts Fonctionnaires qui ont blanchi sous le harnais venus épauler l’IGE. C’était par la volonté de Abdoulaye Wade.
    Que vient faire cette histoire dans cette affaire OFNAC ?
    SOYONS SERIEUX !!

Les commentaires sont fermés.