Moustapha Niasse a tout perdu…Son aura et son parti politique…Il n’est plus rien

On peut le dire, c’est une triste fin politique pour Moustapha Niasse l’actuel président de l’assemblée nationale et leader incontesté de l’Alliance des Forces de progrès (AFP).

Après avoir cheminé avec le premier président de la république du Sénégal, Léopold Sédar Senghor et après avoir été deux fois premier ministre respectivement d’Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, Moustapha Niasse qui est encore en service sous le quatrième président du Sénégal, Macky Sall, a perdu de son aura politique en trempant dans des combines politiques au sein de son parti mais aussi comme allié politique du Président Macky Sall. Le président Moustapha Niasse s’est érigé en maitre absolu de son parti politique en en réprimant toute contradiction interne et chassant tout jeune qui montre de l’ambition politique. Son argent était son arme fatale. Tout le monde se rappelle de cette fameuse phrase de Niasse : « Si quelqu’un ose se présenter contre Macky, je ne le financerai pas ».

Et ce sont ces agissements de « dictateur » politique qui ont perdu le vieux Niasse. « Les 80% sont partis avec Gakou pour mettre en place le Grand Parti/Suxali Sénégal. Et le peu qui est resté n’est là-bas que pour de la promotion au sein du pouvoir de Macky Sall sous le piston de Niasse » a dit Mamadou Goumbala un des démissionnaire du parti de Niasse. Et selon le Professeur agrégé de Science politique à la Faculté des Sciences politiques et juridiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Alioune Badara Diop précise que « Moustapha Niasse le veuille ou pas, il n’est pas l’avenir de l’Afp ». En effet, selon Alioune Badara Diop, le secrétaire général de l’AFP n’a pas opéré les choix les plus judicieux en termes de positionnement politique au sein de son parti qui a perdu beaucoup de terrain depuis les élections de 2012. »

Il n’est plus que l’ombre de lui-même, un vieux marin desséché à la barre de son embarcation qui prend l’eau…

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com